Libellé préféré : carcinome pulmonaire à petites cellules;

Synonyme MeSH : cancer du poumon à petites cellules; Cancer bronchique à petites cellules; Cancer broncho-pulmonaire à petites cellules; Cancer bronchopulmonaire à petites cellules; cancer du poumon à cellules en grains d'avoine; Carcinome bronchique à petites cellules; Carcinome broncho-pulmonaire à petites cellules; carcinome du poumon à cellules en grains d'avoine; Carcinome du poumon à petites cellules;

Acronyme CISMeF : CBPC; CPPC;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Cancer du Poumon non à Petites Cellules (CPNPC): Guide pour les Patients
https://www.esmo.org/content/download/7250/143186/0/FR-Cancer-du-Poumon-Non-%C3%A0-Petites-Cellules-Guide-pour-les-Patients.pdf
2020
ESMO - European Society for Medical Oncology
Suisse
brochure pédagogique pour les patients
Carcinome pulmonaire à petites cellules
précis
patients
cancer
lymphocyte u'
tumeur maligne, sai
Cellule
a comme patient
Cancer du poumon
dû à
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire à petites cellules
précis

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer bronchique à petites cellules
https://ressources-aura.fr/wp-content/uploads/2020/04/CPC_2020_VDEF.pdf
La classification histologique de l'Organisation Mondiale de la Santé reconnaît actuellement 3 grands types histologiques de carcinome bronchopulmonaires dont les adénocarcinomes, les carcinomes malpighiens et les tumeurs neuro-endocrines. Parmi ces tumeurs neuro-endocrines on distingue le carcinome à petites cellules, le carcinome neuro-endocrine à grandes cellules et les tumeurs carcinoïdes. Le diagnostic repose avant tout sur l’histologie ou la cytologie. L’examen immuno-histochimique est facultatif mais peut aider au diagnostic différentiel en confirmant la nature épithéliale (AE1/AE3), le phénotype neuro-endocrine des cellules (chromogranine, synaptophysine et CD56) et la positivité avec le TTF1. Dix pourcent des CBPC ont des marqueurs neuro-endocrines négatifs et un TTF1 négatif.
2020
ONCO AURA
France
recommandation professionnelle
Cellule
bronche, sai
carcinome pulmonaire à petites cellules
tumeur maligne, sai
cancer
Cancer
Cellules
lymphocyte u'
Cancer
tumeurs
cellules

---
N1-SUPERVISEE
Cancer bronchique à petites cellules
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/CPC_2019_VDEF.pdf
La classification histologique de l'Organisation Mondiale de la Santé reconnaît actuellement 3 grands types histologiques de carcinome bronchopulmonaires dont les adénocarcinomes, les carcinomes malpighiens et les tumeurs neuro-endocrines. Parmi ces tumeurs neuro-endocrines on distingue le carcinome à petites cellules, le carcinome neuro-endocrine à grandes cellules et les tumeurs carcinoïdes. Le diagnostic repose avant tout sur l’histologie ou la cytologie. L’examen immuno-histochimique est facultatif mais peut aider au diagnostic différentiel en confirmant la nature épithéliale (AE1/AE3), le phénotype neuro-endocrine des cellules (chromogranine, synaptophysine et CD56) et la positivité avec le TTF1. Dix pourcent des CBPC ont des marqueurs neuro-endocrines négatifs et un TTF1 négatif.
2019
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
carcinome pulmonaire à petites cellules
carcinome pulmonaire à petites cellules
carcinome pulmonaire à petites cellules
carcinome pulmonaire à petites cellules
carcinome pulmonaire à petites cellules
arbres de décision
recommandation professionnelle
carcinome pulmonaire à petites cellules

---
N1-VALIDE
L’ANSM octroie une ATU de cohorte d’extension d’indication pour l’utilisation de Tecentriq (atezolizumab) dans le cancer bronchique à petites cellules - Point d'Information
https://www.ansm.sante.fr/actualites/lansm-octroie-une-atu-de-cohorte-dextension-dindication-pour-lutilisation-de-tecentriq-atezolizumab-dans-le-cancer-bronchique-a-petites-cellules
Une autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) est effective à compter du 6 mai 2019 pour la spécialité Tecentriq (1200 mg), solution à diluer pour perfusion, pour le traitement des patients adultes atteints d’un cancer bronchique à petites cellules (CBPC) de stade étendu en association au carboplatine et à l’étoposide, en première ligne de traitement. Cette ATUc est délivrée par l’ANSM dans le cadre du nouveau dispositif, prévu par l’article 65 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019, en faveur d’un accès rapide et anticipé aux traitements innovants qui permet d’octroyer une ATUc pour un médicament qui dispose déjà d’une AMM dans une indication différente...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Tumeurs des bronches
carcinome pulmonaire à petites cellules
TECENTRIQ
atézolizumab
antinéoplasiques
atézolizumab
TECENTRIQ 1200 mg, solution à diluer pour perfusion
information sur le médicament
adulte
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
recommandation de bon usage du médicament
continuité des soins
anticorps monoclonaux

---
N2-AUTOINDEXEE
Comparaison de l’osimertinib et de la chimiothérapie à base de platine-pemetrexed pour le traitement du cancer du poumon non à petites cellules avec mutation T790M du récepteur de l’EGFR
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1204
Protocole de recherche : Il s’agit d’une étude clinique internationale à répartition aléatoire, comparative, de phase III, multicentrique et ouverte. Elle vise à démontrer la supériorité de l’osimertinib par rapport à la thérapie standard composée d’un doublet de chimiothérapies à base de platine et de pemetrexed pour les patients atteints d’un CPNPC localement avancé ou métastatique, présentant une mutation T790M confirmée après un traitement de première ligne à base d’un ITK de l’EGFR...
2018
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
AZD9291
dû à
Pémétrexed
mutation
Chimiothérapie
lymphocyte u'
platine
osimertinib
récepteur mu
platine
tumeur maligne, sai
Cellule
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Carcinome pulmonaire à petites cellules
traitement médicamenteux
base
chimiothérapie
Traités
Cancer du poumon
PEMETREXED
cancer
cancer
chimiothérapie
carcinome pulmonaire à petites cellules
coopération internationale
pipérazines
Récepteurs ErbB
acrylamides
dérivés de l'aniline

---
N3-AUTOINDEXEE
La chirurgie pour le cancer bronchique à petites cellules en phase limitée
http://www.cochrane.org/fr/CD011917/la-chirurgie-pour-le-cancer-bronchique-petites-cellules-en-phase-limitee
Objectifs Déterminer si, chez des personnes ayant un CBPC en phase limitée, la résection chirurgicale du cancer améliore la survie globale et les décès liés au traitement par rapport à une radiothérapie ou une chimiothérapie, ou une combinaison de la radiothérapie et de la chimiothérapie, ou à de meilleurs soins palliatifs.
2017
false
false
false
Cochrane
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
Inutilité médicale
cancer
phase
Cancer
lymphocyte u'
Cellules
marginal
cancer
tumeur maligne, sai
Interventions chirurgicales bénignes
bronche, sai
à la limite
carcinome pulmonaire à petites cellules
intervention chirurgicale
tumeurs
cellules

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer bronchique à petites cellules
RIR en oncologie thoracique- Auvergne-Rhône- Alpes
https://onconormandie.fr/wp-content/uploads/2017/07/Cancers-%C3%A0-petites-cellules-MAJ-2017.pdf
La classification histologique de l'Organisation Mondiale de la Santé reconnaît actuellement 3 grands types histologiques de carcinome bronchopulmonaires dont les adénocarcinomes, les carcinomes malpighiens et les tumeurs neuro-endocrines. Parmi ces tumeurs neuro-endocrines on distingue le carcinome à petites cellules, le carcinome neuro-endocrine à grandes cellules et les tumeurs carcinoïdes. Le diagnostic repose avant tout sur l’histologie ou la cytologie. L’examen immuno-histochimique est facultatif mais peut aider au diagnostic différentiel en confirmant la nature épithéliale (AE1/AE3), le phénotype neuro-endocrine des cellules (chromogranine, synaptophysine et CD56) et la positivité avec le TTF1. Dix pourcent des CBPC ont des marqueurs neuro-endocrines négatifs et un TTF1 négatif.
2017
false
false
false
OncoNormandie
France
français
recommandation professionnelle
bronche, sai
Oncologues
Cancer
cancer
Auvergne
tumeur maligne, sai
cancer
Oncologie
Cellules
Cancer
Cellule
oncologique
lymphocyte u'
carcinome pulmonaire à petites cellules
cellules
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer bronchique à petites cellules
http://oncologik.fr/referentiels/interregion/cancer-bronchique-a-petites-cellules
Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été mis à jour à partir du RNRCP Cancers thoraciques de 2015 par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels des réseaux régionaux de cancérologie d'Alsace (CAROL), de Bourgogne (ONCOBOURGOGNE), de Champagne-Ardenne (ONCOCHA), de Franche-Comté (ONCOLIE), de Lorraine (ONCOLOR) en tenant compte des recommandations et des réglementations nationales, et conformément aux données acquises de la science au 3 octobre 2016.
2016
false
false
false
OncoLogiK
France
français
recommandation professionnelle
Cancer
tumeur maligne, sai
carcinome pulmonaire à petites cellules
bronche, sai
lymphocyte u'
cancer
Cellule
Cellules
Cancer
cancer

---
N1-VALIDE
Cancer bronchique à petites cellules
Référentiel national de RCP
http://www.e-cancer.fr/content/download/117996/1407202/file/Cancer-bronchique-APC-2015.pdf
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Cancer-bronchique-a-petites-cellules-Referentiel-national-de-RCP
Ce référentiel a pour objectif d’aider les professionnels, intervenant dans la prise en charge d’un patient atteint de cancer bronchique à petites cellules (CBPC) : l à informer le patient des modalités de prise en charge qui peuvent lui être proposées ; l à préparer le dossier du patient en vue soit d’une validation soit d’une discussion de la stratégie de prise en charge en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) ; l à connaître les principaux éléments indispensables à une prise en charge de qualité.
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
carcinome pulmonaire à petites cellules
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
carcinome pulmonaire à petites cellules

---
N1-VALIDE
Cancer du poumon à petites cellules et non à petites cellules : diagnostic, traitement et suivi
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/cancer-du-poumon-%C3%A0-petites-cellules-et-non-%C3%A0-petites-cellules-diagnostic-traiteme
http://kce.fgov.be/sites/default/files/page_documents/KCE_206Bs_cancer_du_poumon_synthese.pdf
Indication du niveau de preuve, Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) et le Collège d'Oncologie ont développé ensemble des recommandations de pratique clinique concernant le diagnostic, le traitement et le suivi des deux types les plus communs de cancer du poumon : le cancer du poumon à petites cellules d'une part, et non à petites cellules d'autre part.
2013
false
O
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Bruxelles
Belgique
français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
carcinome pulmonaire à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire à petites cellules

---
N1-SUPERVISEE
Chimiothérapie versus meilleurs soins palliatifs pour le cancer bronchique à petite cellules extensif
http://www.cochrane.org/fr/CD001990
Objectifs : Déterminer l'efficacité de la chimiothérapie de première ligne versus un placebo ou aux soins palliatifs (SP) pour prolonger la survie chez les patients atteints de CBPC disséminé au diagnostic et de la chimiothérapie en deuxième intention après une rechute ou de progression de la maladie après la chimiothérapie de première ligne par rapport aux SP ou au placebo ainsi qu'évaluer les événements indésirables du traitement et la qualité de vie des patients.
2013
false
true
false
Cochrane
France
antinéoplasiques
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
soins palliatifs
carcinome pulmonaire à petites cellules

---
N1-SUPERVISEE
Radiothérapie précoce versus radiothérapie tardive chez des patients atteints de cancer bronchique à petites cellules en phase limitée
http://www.cochrane.org/fr/CD004700
La chimiothérapie associée à la radiothérapie du thorax est une pratique clinique standard pour traiter les patients atteints de cancer bronchique à petites cellules en phase limitée. Cependant, la meilleure manière d'intégrer ces deux modalités n'est pas clairement définie. Objectifs : Déterminer quel est le meilleur moment pour administrer la radiothérapie après la chimiothérapie pour les patients atteints de cancer bronchique à petites cellules en phase limitée, afin d'améliorer la survie à long terme.
2010
false
true
false
Cochrane
France
intervention médicale précoce
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
carcinome pulmonaire à petites cellules

---
N1-VALIDE
Cancers bronchiques à petites cellules
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-capc.aspx
Indication du niveau de preuve, le CBPC représente actuellement 15 à 20 % des tumeurs bronchiques primitives, et survient préférentiellement entre 55 et 65 ans (5 000 cas par an minimum en France)
2010
false
O
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
carcinome pulmonaire à petites cellules
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Régimes de chimiothérapie à base de platine ou sans platine pour le cancer bronchique à petites cellules
http://www.cochrane.org/fr/CD006849
Contexte : Le cancer bronchique à petites cellules (CBPC) est une forme de cancer évoluant très rapidement et qui se caractérise par des métastases précoces. La chimiothérapie est donc le traitement le plus courant. Un certain nombre de régimes de chimiothérapie à base de platine ou sans platine ont été utilisés pour le traitement du CBPC. Les résultats obtenus sont variables. Cette revue a été réalisée pour analyser les données de ces essais afin de comparer leur efficacité. Objectifs : Déterminer l'efficacité des régimes de chimiothérapie à base de platine ou et celle des régimes de chimiothérapie sans platine pour le traitement du CBPC, en termes de survie, de réponse tumorale, de toxicité et de qualité de vie.
2009
false
true
false
Cochrane
France
antinéoplasiques
platine
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
carcinome pulmonaire à petites cellules

---
N1-SUPERVISEE
Facteurs pronostiques et prédictifs des cancers bronchiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/48/9B/resume.phtml?type=text.html
L'analyse des facteurs pronostiques et prédictifs dans le cancer bronchique fait l'objet d'une littérature abondante. Le stade du cancer selon la classification TNM et l'indice d'activité (performance status) ont un impact clinique important dans la décision thérapeutique et la détermination du pronostic. En fonction de la population étudiée (cancer à petites cellules ou non à petites cellules, patient opéré ou non), d'autres facteurs indépendants permettent de nuancer le pronostic, ceux-ci pouvant être cliniques, biologiques, radiologiques ou moléculaires, liés directement à la tumeur ou au patient. La recherche de facteurs prédictifs a plus récemment émergé avec l'avènement des thérapies moléculaire ciblées, en particulier les inhibiteurs de tyrosine-kinase de l'EGFR, mais il reste difficile de définir des recommandations de prescription. Les travaux restent préliminaires pour les agents anti-angiogéniques. L'utilisation des agents cytotoxiques conventionnels pourrait aussi être ciblée sur certaines tumeurs (en fonction de l'expression d'ERCC1 ou RRM1, par exemple). Ces nouveaux facteurs indépendants doivent cependant être validés dans le cadre de larges études cliniques multicentriques \; ils permettront à terme d'identifier les patients qui bénéficient réellement des traitements. Une utilisation réellement ciblée de ces agents permettrait d'éviter des prescriptions inadaptées, sources d'effets secondaires inutiles et de coûts notables.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
carcinome pulmonaire non à petites cellules
tumeurs du poumon
carcinome pulmonaire à petites cellules
pronostic
marqueurs biologiques tumoraux
Stadification tumorale

---
N1-VALIDE
Cancer du poumon à petites cellules
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=70573
Le cancer du poumon à petites cellules (CPPC) est une forme très maligne de carcinome bronchogénique qui survient le plus souvent dans une localisation centrale du poumon, dans une bronche principale...
2006
false
N
Orphanet
France
français
maladies rares
essais cliniques comme sujet
recherche biomédicale
carcinome pulmonaire à petites cellules
information scientifique et technique

---
Nous contacter.
14/04/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.