Libellé préféré : perfusions parentérales;

Définition du MeSH : administration de médicaments liquides, nutriments, ou tout autre fluide par un autre itinéraire que le canal alimentaire, habituellement pendant quelques minutes ou quelques heures, par gravité ou souvent à l'aide d'une pompe. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : perfusion parentérale; perfusion intrapéritonéale; perfusion intra-péritonéale;

Traduction automatique Wikipédia : Perfusion intraveineuse;

Hyponyme MeSH : Perfusions péritonéales; Perfusions intra-péritonéales; Perfusions intrapéritonéales;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Perfusion intraveineuse;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

administration de médicaments liquides, nutriments, ou tout autre fluide par un autre itinéraire que le canal alimentaire, habituellement pendant quelques minutes ou quelques heures, par gravité ou souvent à l'aide d'une pompe. [Traduction effectuée avant 2008]

N1-SUPERVISEE
Règles pour l'étiquetage des perfusions et seringues préparées dans les unités de soins
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/5241.pdf
L’administration des médicaments par perfusion, par pompe ou par pousse-seringue est un acte très courant mais non dénué de risques. L’étiquetage des perfusions est une étape clé pour la prévention des erreurs médicamenteuses [3]. Selon la Haute Autorité de Santé, la sécurité de l’administration des médicaments réside dans le respect de la « règle des 5B ». Parmi les outils de sécurisation de l’administration des médicaments injectables cités [1] figure la nécessité de standardiser les règles d’étiquetage des préparations réalisées dans les unités de soins. RESPONSABILITÉS : Tous les personnels habilités à administrer des médicaments OBJECTIFS : Harmoniser l’étiquetage des injectables préparés dans les unités de soins. Les seringues pour poussesseringues et l’ensemble des perfusions sont concernées. MÉTHODE : Dès la fin de sa réalisation, la préparation doit être identifiée et le rester jusqu’à l’administration...
2016
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
étiquetage de médicament
perfusions parentérales
unités hospitalières
Erreurs de médication
recommandation professionnelle
Réduction des risques
injections
préparations pharmaceutiques
Pompes à perfusion
seringues

---
N1-VALIDE
Perfuseur par gravité - Fiche bon usage
http://www.euro-pharmat.com/abord-parenteral/61-perfuseur-par-gravite
Description méthodique et chronologique des opérations successives à effectuer pour le bon usage du dispositif
2015
false
false
false
Euro-Pharmat
France
français
perfusions parentérales
information scientifique et technique
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Filtre à perfusion - Fiche bon usage
http://www.euro-pharmat.com/abord-parenteral/74-14-filtre-a-perfusion
description méthodique et chronologique des opérations successives à effectuer pour le bon usage du produit
2015
false
false
false
Euro-Pharmat
France
français
information scientifique et technique
FILTRE PERFUSION
perfusions parentérales

---
N1-VALIDE
Diffuseur portable de médicaments et dispositifs associés - Fiche bon usage
http://www.euro-pharmat.com/abord-parenteral/68-8-diffuseur-portable-de-medicaments-et-dispositifs-associes
description méthodique et chronologique des opérations successives à effectuer pour le bon usage du produit
2015
false
false
false
Euro-Pharmat
France
français
DIFFUSEUR PORTABLE AUTONOME
information scientifique et technique
perfusions parentérales
Pompes à perfusion

---
N1-SUPERVISEE
Comparaison des différentes façons d'administrer des liquides aux patients qui ne peuvent pas boire suffisamment, tels que les patients atteints de la maladie à virus Ebola
http://www.cochrane.org/fr/CD011386/comparaison-des-differentes-facons-dadministrer-des-liquides-aux-patients-qui-ne-peuvent-pas-boire-suffisamment-tels-que-les-patients-atteints-de-la-maladie-a-virus-ebola
La déshydratation est une cause importante de décès chez les patients atteints de la maladie à virus Ebola (MVE). L'administration de liquides par voie parentérale est souvent nécessaire chez les patients dont les besoins en liquide excèdent leur prise orale. La voie intraveineuse périphérique est la méthode d'abord parentéral la plus couramment utilisée, mais l'insertion et le maintien d'une ligne intraveineuse peuvent être difficiles dans le contexte de la MVE. Par conséquent, il est important de considérer les avantages et les inconvénients de différentes voies d'abord parentéral (par exemple, intraveineuse, intra-osseuse, sous-cutanée et intrapéritonéale).
2015
false
false
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
français
revue de la littérature
déshydratation
fièvre hémorragique à virus ebola
traitement par apport liquidien
résultat thérapeutique
perfusions parentérales
résumé ou synthèse en français
étude comparative

---
N1-SUPERVISEE
Précision du débit de perfusion
http://www.omedit-centre.fr/3_Debit_Perfusion_web_web/co/3_Debit_Perfusion_web.html
Test des connaissances sur les dispositifs médicaux permettant de régler le débit de perfusion, généralités, perfusion par gravité, diffuseur portable, pompe à perfusion et pousse seringues électrique, test de connaissance final.
2013
false
true
false
OMéDIT Centre
France
français
cours
formation continue
perfusions parentérales
perfusions parentérales
perfusions parentérales
perfusions parentérales
pharmacologie

---
N1-VALIDE
Guide de reconstitution et d’administration des principaux anti-infectieux injectables
http://www.omedit-centre.fr/V2014/res/reconstitution_AI.pdf
2013
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
recommandation de bon usage du médicament
préparation de médicament
injections musculaires
antibactériens
stabilité de médicament
injections sous-cutanées
injections veineuses
préparation de médicament
administration d'antibiotique
Pompes à perfusion
pompes à perfusion implantables
perfusions parentérales
antibactériens à usage systémique
soins ambulatoires

---
N1-VALIDE
Quel soluté de perfusion pour l'enfant en arrêt alimentaire de courte durée ?
http://pap-pediatrie.fr/nutrition/quel-solut%C3%A9-de-perfusion-pour-lenfant-en-arr%C3%AAt-alimentaire-de-courte-dur%C3%A9e
2012
false
false
false
Pas à Pas en Pédiatrie
France
français
enfant
algorithme
information scientifique et technique
hyponatrémie
perfusions parentérales
hyponatrémie

---
N1-VALIDE
Recommandations de bon usage du régulateur de débit de perfusion
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/5129.pdf
Le régulateur de débit de perfusion par gravité est un dispositif médical que l'on connecte au perfuseur
2011
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
recommandation de bon usage des dispositifs médicaux
perfusions parentérales

---
N1-SUPERVISEE
Bases pharmacologiques de la chimiothérapie intrapéritonéale
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/51/F0/resume.phtml?type=text.html
La chimiothérapie intrapéritonéale est une option thérapeutique particulièrement séduisante dans le traitement des adénocarcinomes ovariens de stade avancé, dont le mode évolutif est essentiellement péritonéal. Le rationnel pharmacocinétique a été décrit il y a 30 ans : un médicament administré par voie intrapéritonéale diffuse à travers le péritoine vers le compartiment plasmatique, en fonction de son poids moléculaire et de sa liposolubilité. Plus sa vitesse d'élimination péritonéale sera lente et sa vitesse d'élimination plasmatique rapide, plus important sera le gain pharmacocinétique, exprimé par le rapport péritonéoplasmatique des aires sous la courbe des concentrations en fonction du temps. Il est ainsi possible d'augmenter la dose de médicament délivré directement au site tumoral, tout en contrôlant la toxicité systémique. Administré dans un volume liquidien suffisant, le médicament se trouve au contact direct des nodules tumoraux, dans lesquels il pénètre par voie périphérique, alors qu'il les atteint également par voie sanguine : c'est le principe de la double voie. La pénétration périphérique étant toutefois limitée aux premières couches cellulaires, cette modalité d'administration n'a d'intérêt qu'en présence d'une maladie résiduelle minime. Les médicaments les plus actifs dans le traitement des cancers de l'ovaire, le paclitaxel et les dérivés du platine, sont particulièrement adaptés à cette voie d'administration. La modalité d'administration la plus optimale reste encore à définir, et le développement des thérapies ciblées ouvre encore de nouvelles perspectives.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
antinéoplasiques
carboplatine
cisplatine
perfusions parentérales
tumeurs de l'ovaire
paclitaxel
péritoine
péritoine

---
N1-SUPERVISEE
HYCAMTIN 4 mg, poudre pour solution diluer pour perfusion
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_538692
Motif de la demande : Inscription Collectivités dans l'extension d'indication « Topotécan en association au cisplatine est indiqué chez les patientes présentant un carcinome du col de l'utérus en rechute après radiothérapie ou chez les patientes présentant un stade IV-B de la maladie »...
2007
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
Chlorhydrate de topotécane
cisplatine
cancer du col de l'utérus de stade IVB
carcinome du col de l'utérus récidivant
antinéoplasiques
topotécane
perfusions parentérales
tumeurs du col de l'utérus
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
carcinomes
récidive
résultat thérapeutique
topotécan
HYCAMTIN 4 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
HYCAMTIN
avis de la commission de transparence
3400891870237

---
N1-SUPERVISEE
Administration de médicaments par voie parentérale et incompatibilités physico-chimiques
https://pharmacie.hug-ge.ch/sites/pharmacie/files/infomedic/cappinfo/cappinfo40.pdf
Une incompatibilité physico-chimique peut avoir de graves conséquences et être à l'origine de nombreuses complications comme l'obstruction de cathéters, la perte d'efficacité d'un médicament, la formation de dérivés toxiques ou la survenue d'embolies. La littérature rapporte des accidents parfois mortels dus à des incompatibilités médicamenteuses...
2006
false
N
CAPP-Info
Suisse
français
perfusions parentérales
incompatibilité médicamenteuse
facteurs de risque
information sur le médicament
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
SUREFUSER - Diffuseur portable
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_398469
2003
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
perfusions parentérales
évaluation technologique
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
DOSI-FUSER - Diffuseur portable
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_398458
2003
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
perfusions parentérales
évaluation technologique
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
DIFFUSEURS PORTABLES -
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_398549
2003
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
perfusions parentérales
évaluation technologique
résultat thérapeutique

---
Nous contacter.
03/12/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.