Libellé préféré : injections musculaires;

Synonyme CISMeF : voie intramusculaire; injection intramusculaire; injections intra-musculaires; injections intramusculaires;

Acronyme CISMeF : IM;

Définition VIDAL : Injection d'un médicament dans un muscle, généralement au niveau du quart supérieur et externe de la fesse. L'effet du médicament, qui ne passe que progressivement dans le sang, est retardé mais prolongé. Une bonne désinfection préalable de la peau est nécessaire car cette injection profonde expose à un risque d'abcès. La douleur due à la piqûre dépend surtout de la nature du produit utilisé. Cette voie d'administration est contre-indiquée chez les hémophiles et chez les personnes qui suivent un traitement anticoagulant, car elle expose alors à un risque d'hématome de la fesse.;

Société canadienne du cancer : http://info.cancer.ca/f/glossary/I/Injection_Intramusculaire.htm;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Le traitement des douleurs myofasciales par injection intra musculaire de toxine botulique de type A dans les muscles masticateurs : revue systématique de la littérature
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03627156
Contexte : actuellement il n’existe pas de consensus dans le traitement des douleurs myofasciales des muscles masticateurs chez les patients atteints de bruxisme. Parfois, les traitements conventionnels pluridisciplinaires ne suffisent pas, et certains patients n’obtiennent pas de résultats satisfaisants en termes de réduction des douleurs. Depuis quelques années, l’usage de la toxine botulique de type A (BTX-A) s’est diversifié grâce à son effet hypotonique mais son effet antalgique reste discuté. Objectif : cette revue systématique de la littérature vise à étudier l’efficacité de la BTX-A dans le traitement des douleurs myofasciales (MFP) des muscles masticateurs chez les patients atteints de bruxisme. Méthode : une recherche bibliographique a été menée sur Pubmed, Scopus et Embase entre 2000 et 2021, avec une attention particulière sur les essais cliniques randomisés, les études prospectives et études rétrospectives. Les études en rapport avec le traitement des douleurs myofasciales des muscles masticateurs par injection de BTX-A ont été sélectionnées. Les paramètres évalués étaient la douleur sur EVA ou questionnaires et la force occlusale mesurée par EMG. Les résultats des études ont ensuite comparés et synthétisés. L’hypothèse est que la douleur diminue en corrélation avec la force masticatoire. Résultats : sur les 134 articles recherchés, 15 articles sont inclus, 5 sont des essais cliniques randomisés double aveugle, 3 sont des essais cliniques randomisés, 1 est une étude prospective observationnelle randomisée, 2 sont des études prospectives observationnelles et 3 sont des études rétrospectives comparatives. Ces études montrent que la BTX-A injectée dans les muscles masticateurs provoque une diminution des douleurs myofasciales, corrélé à une diminution de la force musculaire. La BTX-A semble aussi efficace que les traitements conventionnels mais ne nécessite pas l’observance des patients. Elle pourrait être indiquée chez les patients réfractaires aux traitements conventionnels. Limites : la plupart des échantillons étudiés sont de petite taille. Une seule étude propose un suivi jusqu’à 1 an après injections de BTX-A. Pas d’étude en rapport avec des multiples séances d’injections chez les mêmes patients. Conclusion : les injections de BTX-A dans les muscles masticateurs semblent efficaces et relativement sûres à faible dose pour réduire les douleurs myofasciales. L’usage de la BTX-A semble justifié chez les patients présentant des douleurs réfractaires aux traitements conventionnels.
2022
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
injections musculaires
muscles masticateurs
Botulisme
Revue systématique
myalgie
classification
Douleur
traitement de la douleur
toxines botuliniques
littérature de revue comme sujet

---
N1-SUPERVISEE
Adrénaline - Anapen, solution injectable en seringue préremplie
MARR - Mesures additionnelles de réduction du risque
https://ansm.sante.fr/tableau-marr/adrenaline-3
Documents pour former les patients et leur entourage à l'utilisation correcte de l'auto-injecteur Anapen en situation d'urgence: Simulateur/trainer : il s'agit d'un stylo auto-injecteur factice sans aiguille ni substance active pour que le patient s'entraine à la manipulation du stylo Brochure à destination des patients Vidéo de manipulation de l'auto-injecteur Anapen Check-list à destination des prescripteurs, pour former le patient et/ou le personnel soignant à l’utilisation correcte, le stockage et l’entretien d’Anapen...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
gestion du risque
épinéphrine
recommandation de bon usage du médicament
ANAPEN
ANAPEN 150 microgrammes/0,3 ml, solution injectable en seringue préremplie
ANAPEN 300 microgrammes/0,3 ml, solution injectable en seringue préremplie
ANAPEN 500 microgrammes/0,3 ml, solution injectable en seringue préremplie
autoadministration
injections musculaires
épinéphrine
anaphylaxie
recommandation patients
stockage de médicament

---
N1-VALIDE
Administration des vaccins par voie intramusculaire
https://www.infovac.fr/vaccins/administration-des-vaccins-par-voir-im
Des dizaines voire des centaines de milliers de personnes vont être amenées à pratiquer la vaccination COVID-19. Si pour certains d’entre eux, comme les pédiatres ou les médecins généralistes, la vaccination fait partie de leur cœur de métier, pour d’autres (sages-femmes, infirmièr-e-s, pharmacien-e-s…), cela constitue une relative nouveauté. Pour tous en tout cas, l’enseignement de la vaccination et des techniques vaccinales ne bénéficie que de très peu de temps dans l’enseignement universitaire et, contrairement à d’autres pays, il n’existe aucun document officiel l’encadrant en France...
2021
false
false
false
InfoVac France - ligne directe d'information et de consultation sur les vaccins
France
français
vaccination
pandémies
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
vaccins antiviraux
recommandation professionnelle
injections musculaires
COVID-19
vaccins contre la COVID-19

---
N1-VALIDE
Injection de glucocorticoïdes guidée par imagerie par rapport à l’injection en aveugle dans les douleurs de l'épaule
https://www.cochrane.org/fr/CD009147/MUSKEL_injection-de-glucocorticoides-guidee-par-imagerie-par-rapport-linjection-en-aveugle-dans-les
Les douleurs de l'épaule sont le plus souvent causées par une pathologie de la coiffe des rotateurs ou une capsulite rétractile (« épaule gelée »). La coiffe des rotateurs est un groupe de tendons qui maintiennent l'articulation de l'épaule en place, permettant ainsi aux personnes de lever le bras. La douleur à l'épaule peut être liée à l'usure et la déchirure ou à l'inflammation des tendons de l'épaule, associée à la pression exercée sur les tendons par l'os sus-jacent lorsque le bras est levé (empiètement). Les deux affections provoquent des douleurs lors des mouvements et provoquent souvent des douleurs pendant la nuit et lors du sommeil sur le côté affecté ; la capsulite rétractile provoque également une raideur de l'épaule.
2021
false
false
false
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
Traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
scapulalgie
résultat thérapeutique
méta-analyse
glucocorticoïdes
échographie interventionnelle
injections musculaires
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Oxytocine injectée par voie intraveineuse ou intramusculaire pour réduire les pertes sanguines après un accouchement vaginal
https://www.cochrane.org/fr/CD009332/PREG_oxytocine-injectee-par-voie-intraveineuse-ou-intramusculaire-pour-reduire-les-pertes-sanguines-apres
Nous avons entrepris de rechercher des données probantes issues d'essais contrôlés randomisés sur l'efficacité et la sécurité de l'oxytocine injectée par voie intraveineuse, par rapport à l'injection par voie intramusculaire, pour prévenir les saignements excessifs immédiatement après l’accouchement par voie basse. Quelle est la problématique ? La plupart des décès maternels surviennent dans les 24 heures suivant l'accouchement. Jusqu'à un quart d'entre eux sont causés par des saignements excessifs (appelé hémorragie du post-partum). Dans les pays à faible revenu, les médicaments pour prévenir ou traiter les hémorragies du post-partum (utérotoniques) ne sont pas toujours disponibles. L'oxytocine est l'un de ces médicaments. L'oxytocine prévient l’hémorragie du post-partum en aidant l'utérus à se contracter. Il est administré à la mère par injection intraveineuse ou intramusculaire pendant ou immédiatement après la naissance de l’enfant.
2020
false
false
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
injections veineuses
hémorragie de la délivrance
médecine factuelle
résultat thérapeutique
ocytocine
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
injections musculaires
ocytocine

---
N1-VALIDE
Guide de reconstitution et d’administration des principaux anti-infectieux injectables
http://www.omedit-centre.fr/V2014/res/reconstitution_AI.pdf
2013
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
recommandation de bon usage du médicament
préparation de médicament
injections musculaires
antibactériens
stabilité de médicament
injections sous-cutanées
injections veineuses
préparation de médicament
administration d'antibiotique
Pompes à perfusion
pompes à perfusion implantables
perfusions parentérales
antibactériens à usage systémique
soins ambulatoires

---
N1-SUPERVISEE
Comment bien faire une intramusculaire ?
https://www.revmed.ch/RMS/2010/RMS-260/Comment-bien-faire-une-intramusculaire
Sans cesse remettre son travail sur le métier. Formule étrange, absconse autant que parlante, à laquelle nous incite régulièrement depuis trente ans le mensuel français Prescrire.a C’est tout particulièrement vrai avec sa livraison datée de juin 2010 et un dossier1 intitulé «Réussir une injection intramusculaire» ; dossier passionnant consacré à un geste séculaire sur lequel on croit tout savoir. Un dossier qui inciterait pour un peu à vouloir en savoir plus sur l’histoire des antiques seringues et la mise au point (en France à compter du milieu du XIXe siècle) des premières aiguilles creuses taillées en biseau, alors en or ou en platine. Autant dire à usage non unique.
2010
false
true
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
injections musculaires
injections musculaires
injections musculaires
injections musculaires
événements indésirables associés aux soins
article de périodique

---
Nous contacter.
08/12/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.