Libellé préféré : Vaccin antipoliomyélitique oral;

Définition du MeSH : Vaccin vivant contenant les poliovirus atténués, types I, II, et III, multipliés sur cellules de reins de singes. Ce vaccin est utilisé dans la prévention de la poliomyélite. Administré par voie orale il réalise une infection innaparente avec immunité générale et locale (immunité intestinale). Le vaccin tué entraîne seulement une immunité humorale. Le vaccin oral contre les poliovirus est contre-indiqué chez l'immunodéprimé et les personnes de son entourage. (Dorland, 28th ed) [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : vaccin polio oral; vaccin antipoliomyélitique sabin; vaccin antipoliomyélitique buccal; Vaccin de Sabin; Vaccin oral contre la poliomyélite;

Acronyme CISMeF : VPO;

substance (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Vaccin vivant contenant les poliovirus atténués, types I, II, et III, multipliés sur cellules de reins de singes. Ce vaccin est utilisé dans la prévention de la poliomyélite. Administré par voie orale il réalise une infection innaparente avec immunité générale et locale (immunité intestinale). Le vaccin tué entraîne seulement une immunité humorale. Le vaccin oral contre les poliovirus est contre-indiqué chez l'immunodéprimé et les personnes de son entourage. (Dorland, 28th ed) [Traduction effectuée avant 2008]

N2-AUTOINDEXEE
Notes du terrain: Préparation à l’utilisation du nouveau vaccin antipoliomyélitique oral de type 2 en réponse à une flambée épidémique de poliovirus circulants dérivés d’une souche vaccinale de type 2 – Tadjikistan, 2020-2021
https://apps.who.int/iris/handle/10665/352707
Le 13 janvier 2021, un poliovirus dérivé d’une souche vaccinale de type 2 (PVDV2) a été identifié par le laboratoire régional de référence pour la poliomyélite à Moscou1 dans un échantillon prélevé chez une personne atteinte de paralysie flasque aiguë (PFA) dans le district de Jaloliddin Balkhi, situé dans la région de Khatlon (Tadjikistan). La paralysie est apparue le 22 novembre 2020. Le 6 février 2021, un deuxième cas de paralysie due au PVDV2 génétiquement lié au premier, dont la maladie est apparue le 17 janvier 2021, a été confirmé dans la région de Khatlon, dans le district voisin de Vakhsh, indiquant une transmission locale du PVDV2.
2022
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
article de périodique
Épidémies
vaccination
dû à
Préparation
Chirurgie endoscopique par orifice naturel
poliovirus
Épidémies de maladies
shunt
Vaccin antipoliomyélitique oral
Vaccine
Tadjikistan
bouche, sai
vaccination; médication préventive
Vaccins
vaccin

---
N3-AUTOINDEXEE
Caractérisation génétique des virus issus du nouveau vaccin antipoliomyélitique oral de type 2 pendant la phase initiale d’utilisation d’urgence au titre du protocole EUL – dans le monde, mars-octobre 2021
https://apps.who.int/iris/handle/10665/358420
L’émergence et la propagation internationale de poliovirus circulants dérivés d’une souche vaccinale (PVDVc) neurovirulents dans de nombreux pays d’Afrique et d’Asie au cours des dernières années constituent un défi majeur pour l’objectif d’éradication de toutes les formes de poliovirus. Environ 90% des épidémies de PVDVc sont causées par la souche de type 2 du vaccin Sabin, un vaccin vivant atténué oral; ces épidémies se produisent généralement dans des zones où la couverture vaccinale est constamment faible.
2022
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
article de périodique
Vaccin antipoliomyélitique oral
mars
Virus
Génétique
Génétique
bouche, sai
Virus
vaccination; médication préventive
Génétique
génétique
virus de la vaccine
Vaccins
urgences
virus de la vaccine
vaccination
gène
Vaccine

---
N1-SUPERVISEE
Le point sur les poliovirus dérivés d’une souche vaccinale associés à une immunodéficience dans le monde, juillet 2018-décembre 2019 - Fonctionnement de la surveillance de la paralysie flasque aiguë (PFA) et incidence de la poliomyélite, 2020
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/333292/WER9529-eng-fre.pdf
Depuis le lancement de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite1 en 1988, le nombre de cas de poliomyélite a diminué de 99,9% à l’échelle mondiale. L’utilisation généralisée du vaccin antipoliomyélitique oral (VPO) à virus vivants atténués, dans le cadre des programmes de vaccination systématique de l’enfant et des campagnes de vaccination de masse, a conduit à l’éradication de deux types de poliovirus sauvage (PVS), les types 2 et 3, sur les trois existants.2 Malgré son bon profil d’innocuité, le VPO peut entraîner de rares émergences de poliovirus dérivés d’une souche vaccinale (PVDV) en cas de période prolongée de réplication ou de circulation du virus vaccinal. Dans les zones où la couverture vaccinale par le VPO est insuffisante, des poliovirus circulants dérivés d’une souche vaccinale (PVDVc) qui ont retrouvé leur neurovirulence peuvent provoquer des flambées épidémiques de poliomyélite paralytique.3 Des PVDV associés à une immunodéficience (PVDVi) sont isolés chez des personnes souffrant de déficits immunitaires primaires. Le présent rapport actualise les rapports précédents et comprend des données détaillées sur les cas de PVDVi détectés entre juillet 2018 et décembre 2019.4 La surveillance de la paralysie flasque aiguë (PFA)5 et des infections à poliovirus chez les patients atteints d’un déficit immunitaire primaire a montré que ces derniers sont de plus en plus nombreux à excréter des PVDVi...
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
Vaccin antipoliomyélitique oral
Vaccin antipoliomyélitique oral
excrétion virale
virulence
paralysie aiguë flasque
vaccination
poliomyélite
enfant
Surveillance épidémiologique
poliomyélite
incidence
article de périodique
déficits immunitaires
sujet immunodéprimé
poliomyélite
poliovirus

---
Nous contacter.
01/12/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.