Libellé préféré : Transplants d'organes;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Les thérapies visant à réduire le risque de formation de caillots sanguins dans les organes transplantés
https://www.cochrane.org/fr/CD011557/RENAL_les-therapies-visant-reduire-le-risque-de-formation-de-caillots-sanguins-dans-les-organes
Quelle est la question ? Après la transplantation d'un organe, il existe un risque de formation d'un caillot sanguin dans une artère qui alimente l'organe en sang, ou dans une veine qui draine le sang de l'organe. La formation d'un caillot de sang (appelée « thrombose du greffon ») empêche la circulation sanguine, ce qui peut entraîner une défaillance de l'organe. Il existe de nombreux traitements qui visent à réduire la capacité du sang à coaguler (appelés « anticoagulants »). On ne sait pas si ces thérapies sont capables de prévenir la thrombose du greffon ou si elles augmentent le risque d'hémorragie majeure.
2021
false
false
false
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
thérapie
Transplants d'organes
transplants
transplant
caillot sanguin
organes à risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Diagnostic biologique de la toxoplasmose chez les patients immunodéprimés - Patients infectés par le VIH, greffés de cellules souches hématopoïétiques et transplantés d’organe
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2770361/fr/diagnostic-biologique-de-la-toxoplasmose-chez-les-patients-immunodeprimes-patients-infectes-par-le-vih-greffes-de-cellules-souches-hematopoietiques-et-transplantes-d-organe
Cette évaluation correspond au second volet de réponse à une demande de la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) qui souhaite actualiser la Nomenclature des actes de biologie médicale (NABM) pour ce qui est des actes relatifs au diagnostic biologique de la toxoplasmose. Cette parasitose, causée par le protozoaire Toxoplasma gondii, regroupe des contextes clinico-biologiques très distincts. Un premier volet d’évaluation, validé en février 2017, a porté sur le diagnostic biologique de la toxoplasmose acquise du sujet immunocompétent (dont la femme enceinte), de la toxoplasmose congénitale et de la toxoplasmose oculaire. Ce second volet est dédié aux tests diagnostiques de la toxoplasmose chez les patients immunodéprimés, en particulier patients infectés par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), patients greffés de cellules souches hématopoïétiques (CSH) et transplantés d’organe
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
évaluation technologique
biologie
cellule souche hématopoïétique
sujet immunodéprimé
vih
infection à virus de l'immunodéficience humaine
a comme patient
transplant
Diagnostic biologique
infection à toxoplasma gondii
Transplants d'organes
diagnostic
Cellules souches hématopoïétiques
transplants
diagnostic biologique
infections à VIH
Patients
transplantation de cellules souches hématopoïétiques
toxoplasmose
techniques de laboratoire clinique
cellules souches hématopoïétiques
patients

---
Nous contacter.
25/09/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.