Libellé préféré : personnalité;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Le risque suicidaire des médecins à la double lumière du bien-être au travail et de la personnalité
http://www.sudoc.fr/236321544
Introduction : Le suicide des médecins est un phénomène inquiétant de par sa fréquence supérieure par rapport à la population générale. Certains facteurs semblent avoir un impact sur le risque suicidaire des médecins, comme la survenue d'événements stressants, le burn-out et la personnalité. Objectif : Étudier l’association entre l'altération du bien-être au travail chez les médecins en exercice par l'intermédiaire de la survenue d’événements stressants liés à l'exercice de la médecine et la présence d’un désir de mort au cours des 12 derniers mois. Méthodes : Nous avons interrogé des médecins et des internes via un questionnaire envoyé par mail sur leur exposition à des événements stressants d'ordre professionnel et personnel, sur leur niveau d'épuisement professionnel grâce à la Single-MBI-EE, sur leur personnalité grâce au BFI-S et sur leurs idées suicidaires grâce à une question unique fermée portant sur le désir de mort. Le critère de jugement principal était la présence ou l'absence d’un désir de mort associé au vécu d’un ou plusieurs événements stressants liés à l'exercice de la médecine au cours de la dernière année. Les critères de jugement secondaires comportaient les résultats de la BFI-S, la Single-MBI-EE et leur interaction avec les événements stressants et le désir de mort. Résultats : Nous avons recueilli 1020 réponses, et retrouvé 75,4% d'exposition à des événements stressants en lien avec l'exercice de la médecine, et 15,9% de répondants concernés par un désir de mort, parmi lesquels plus de 90% ont été exposés à un événement stressant en lien avec l'exercice de la médecine. Nous avons mis en évidence une association statistiquement significative entre la survenue de ces événements stressants et le désir de mort (p 0,001) retrouvée en analyse univariée et confirmée par l'analyse multivariée. Nous avons retrouvé une association statistiquement significative entre le burn-out et le désir de mort, avec un impact sur ce dernier croissant avec la sévérité du burn-out (p 0,001). Nous avons également mis en évidence un impact significatif du trait de personnalité « neuroticisme » sur le désir de mort (p 0,03 en analyse multivariée) et une corrélation entre ce trait de personnalité et la sévérité du burn-out (r 0,292 ; p 0,001). Conclusion : Les médecins semblent particulièrement exposés à des événements stressants professionnels et personnels, et leur impact apparaît important sur leur bien-être. Des méthodes de repérage de la souffrance des médecins pourraient être optimisées grâce à notre travail. La prévention du suicide et du burn-out des médecins doit être renforcée et promue pour améliorer la qualité des soins
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
personnalité
lumière
histoire du 18ème siècle
Travail
personnalité
métier
Médecine du 18ème siècle
double
Risque
Médecine du travail
Médecins
médecins du travail
idéation suicidaire
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge institutionnelle des patients présentant une organisation limite de la personnalité : à propos d'un cas clinique
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02445583
Ce travail propose d'explorer la prise en charge des patients présentant une organisation limite de la personnalité au sein de l'institution psychiatrique, en exposant la psychopathologie de l'état-limite selon la conception psychanalytique d'Otto Kernberg, puis en l'articulant avec l'institution à proprement parler. Étant constituée par un groupe de personnes, celle-ci présuppose une certaine organisation des soins que nous abordons sous l'angle de la psychothérapie institutionnelle, ainsi que l'analyse des liens qu'elle déploie en son sein, que nous introduisons via les travaux de René Kaës sur le groupe. Un cas clinique est présenté pour illustrer notre propos avant de mener une discussion plus générale.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Personnalité
étude de cas
a comme patient
organisation
personnalité
prise en charge personnalisée du patient
proposant
organisateurs embryonnaires
trouble de la personnalité limite
Organisation
Organisation
personnalité
présentations de cas

---
N2-AUTOINDEXEE
Le risque suicidaire des médecins à la double lumière du bien-être au travail et de la personnalité
http://www.sudoc.fr/236712608
Introduction : Le suicide des médecins est un phénomène inquiétant de par sa fréquence supérieure par rapport à la population générale. Certains facteurs semblent avoir un impact sur le risque suicidaire des médecins, comme la survenue d'événements stressants, le burn-out et la personnalité. Objectif : Étudier l’association entre l'altération du bien-être au travail chez les médecins en exercice par l'intermédiaire de la survenue d’événements stressants liés à l'exercice de la médecine et la présence d’un désir de mort au cours des 12 derniers mois. Méthodes : Nous avons interrogé des médecins et des internes via un questionnaire envoyé par mail sur leur exposition à des événements stressants d'ordre professionnel et personnel, sur leur niveau d'épuisement professionnel grâce à la Single-MBI-EE, sur leur personnalité grâce au BFI-S et sur leurs idées suicidaires grâce à une question unique fermée portant sur le désir de mort. Le critère de jugement principal était la présence ou l'absence d’un désir de mort associé au vécu d’un ou plusieurs événements stressants liés à l'exercice de la médecine au cours de la dernière année. Les critères de jugement secondaires comportaient les résultats de la BFI-S, la Single-MBI-EE et leur interaction avec les événements stressants et le désir de mort. Résultats : Nous avons recueilli 1020 réponses, et retrouvé 75,4% d'exposition à des événements stressants en lien avec l'exercice de la médecine, et 15,9% de répondants concernés par un désir de mort, parmi lesquels plus de 90% ont été exposés à un événement stressant en lien avec l'exercice de la médecine. Nous avons mis en évidence une association statistiquement significative entre la survenue de ces événements stressants et le désir de mort (p 0,001) retrouvée en analyse univariée et confirmée par l'analyse multivariée. Nous avons retrouvé une association statistiquement significative entre le burn-out et le désir de mort, avec un impact sur ce dernier croissant avec la sévérité du burn-out (p 0,001). Nous avons également mis en évidence un impact significatif du trait de personnalité « neuroticisme » sur le désir de mort (p 0,03 en analyse multivariée) et une corrélation entre ce trait de personnalité et la sévérité du burn-out (r 0,292 ; p 0,001). Conclusion : Les médecins semblent particulièrement exposés à des événements stressants professionnels et personnels, et leur impact apparaît important sur leur bien-être. Des méthodes de repérage de la souffrance des médecins pourraient être optimisées grâce à notre travail. La prévention du suicide et du burn-out des médecins doit être renforcée et promue pour améliorer la qualité des soins
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Risque
Travail
Médecins
personnalité
métier
histoire du 18ème siècle
Médecine du 18ème siècle
médecins du travail
idéation suicidaire
Médecine du travail
double
lumière
personnalité

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépression unipolaire et personnalité prémorbide : version francophone du Criteria for Typus Melancholicus
https://orbi.uliege.be/handle/2268/209652
Le Typus Melancholichus (TM) est un mode de fonctionnement psychologique pré-mélancolique décrit par Tellenbach et Kraus, caractérisé par le besoin d’ordre, un caractère consciencieux, une référence rigide à la norme et une intolérance à l’ambiguïté. Cette étude présente un outil susceptible de discriminer la présence d’un sous-groupe TM parmi une population de sujets dépressifs unipolaires. Afin d’objectiver l’existence de ce sous-groupe, nous avons traduit le Criteria for Typus Melancholicus (CTM) et l’avons administré à un échantillon de 20 sujets unipolaires et de 20 sujets contrôles. L’hypothèse de recherche était de retrouver une proportion similaire à celle observée dans la littérature (50% de sujets TM dans l’échantillon de sujets unipolaires). Les résultats confirment que la moitié de l’échantillon des sujets unipolaires appartient à un sous-groupe homogène répondant aux caractéristiques TM. Par ailleurs, aucun des sujets contrôles ne correspond aux caractéristiques TM. Ces résultats suggèrent que les traits du TM forment une structure psychopathologique cohérente et typique caractérisant une partie importante des sujets dépressifs. Notre étude identifie, au sein du groupe des sujets unipolaires, une évidente hétérogénéité (TM/nonTM). Cette distinction ouvre la voie à d’importantes perspectives de prise en charge thérapeutique.
2018
false
false
false
ORBI - Open Repository and Bibliography - Université de Liège
France
français
article de périodique
trouble dépressif
dépression
personnalité
depression
depression
personnalité
Personnalité prémorbide
dépression
version
Dépression unipolaire
dépression

---
Nous contacter.
09/05/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.