Libellé préféré : lichen;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Recommandations pour la prise en charge du lichen oral
http://www.societechirorale.com/documents/Recommandations/2020.07.30-reco-courtes-final.pdf
http://www.societechirorale.com/documents/Recommandations/2020-07-30-Argumentaire-LO.pdf
Le lichen oral est une pathologie inflammatoire chronique, dont la prise en charge implique différents praticiens : dermatologues, chirurgiens oraux, stomatologues, chirurgiens maxillofaciaux, chirurgiens-dentistes, anatomopathologistes. Il n’existe pas de recommandations disponibles en France ou en Europe. Aux Etats-Unis, l’AAOMP (American Academy of Oral and Maxillofacial Pathology) et l’AAOM (American Association of Oral Medicine) ont élaboré des recommandations, monodisciplinaires, qui ne reposent pas sur une méthodologie systématique et ne sont pas gradées. Il existe des revues systématiques des interventions thérapeutiques dans le lichen plan oral, dont deux revues Cochrane, mais aucune n’aborde le bilan initial, la prise en charge des lésions lichénoïdes orales induites et le suivi des patients. Dans ce contexte, notre objectif était de réaliser des recommandations multidisciplinaires pour la prise en charge du lichen oral, afin d’homogénéiser et d’optimiser les pratiques.
2020
SFCO - Société Française de Chirurgie Orale
France
recommandation professionnelle
directives de santé publique
Lichenes
gestion des soins aux patients
bouche, sai
lichen
lichens
Lichen

---
N2-AUTOINDEXEE
Description de la prise en charge diagnostique et thérapeutique des pathologies vulvaires et particulièrement le lichen-scléro-atrophique par le médecin généraliste et l'interne en médecine générale
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01705331
Introduction : le médecin généraliste (MG) est le médecin de premier recours. Le nombre de gynécologues médicaux décroit fortement. Le médecin généraliste a donc toute sa place dans la prise en charge et le suivi des pathologies gynécologiques chez les femmes, notamment le lichen-scléro-atrophique (LSA). Le LSA est une dermatose inflammatoire chronique entraînant un retentissement fonctionnel important, ainsi qu’un risque de transformation maligne. Il a été constaté que les patientes étaient démunies face à cette maladie. Le but était de décrire les pratiques des MG face aux pathologies vulvaires et au LSA puis de les comparer aux pratiques des internes en médecine générale.
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
article de périodique
PATHOLOGIE
Médecins
Pathologie
médecine générale
Thérapeutiques
atrophie
généralisé
Pathologie
médecins généralistes
prise en charge personnalisée du patient
Thérapeutique
lichen
Pathologie
Lichen
médecine interne
Lichens
Pathologie
maladies de la vulve
interne
Atrophie
lichen scléroatrophique
Pathologie
pathologique
vulve, sai
Thérapeutique
Pathologie
Atrophie
Pathologie
Lichenes
Pathologie
diagnostic
thérapeutique
lichens
atrophie

---
Nous contacter.
10/01/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.