Libellé préféré : Anciens fumeurs;

Synonyme CISMeF : Anciennes fumeuses; Ex-fumeurs; Ex-fumeuses;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Professionnels de santé, fumeurs, ex-fumeurs et leur entourage : réponses aux questions que vous pouvez vous poser en période de pandémie Covid-19
https://splf.fr/wp-content/uploads/2020/06/Tabac-Covid19-QuestionsReponses-ExpertsFrancophones_20200521.pdf
Fumer a des conséquences néfastes sur la santé respiratoire et cardiovasculaire, ce qui peut augmenter le risque de complications lors d’une infection au SARS-CoV-2, le virus qui est la cause de la maladie Covid-19. L’arrêt du tabac est donc recommandé en cette période d’épidémie afin de protéger les fumeurs et leur entourage des effets néfastes du tabac et de la fumée passive. La Société Francophone de Tabacologie (SFT), le Centre universitaire de médecine générale et de santé publique Unisante, Lausanne, Suisse, le Fonds des Affections Respiratoires (FARES), Belgique, la Société Luxembourgeoise de Pneumologie, Luxembourg et la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF), France, soutiennent l’aide au sevrage des fumeurs ou des fumeuses et de toute personne concernée par le tabagisme.
2020
SPLF - Société de Pneumologie de Langue Française
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
pandémies
Anciens fumeurs
Périodique
Fumeurs
Santé
personnel de santé
Question-réponse
ancien fumeur
Fumeurs
santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Le dépistage par tomodensitométrie thoracique à bas débit de dose diminue la mortalité à 10 ans par cancer du poumon chez des fumeurs actifs ou anciens de sexe masculin
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2211
Analyse de de Koning HJ, van der Aalst CM, de Jong PA, et al. Reduced lung-cancer mortality with volume CT screening in a randomized trial. N Engl J Med 2020;382:503‑13. DOI: 10.1056/NEJMoa1911793 Question clinique Le dépistage par tomodensitométrie thoracique à bas débit de dose apporte-t-il, par rapport à l’absence de dépistage, une diminution de la mortalité à 10 ans par cancer du poumon chez des fumeurs anciens ou actifs de sexe masculin ? Conclusion L’étude Nelson montre que, chez des sujets tabagiques à haut risque, la mortalité par cancer du poumon est significativement plus faible chez ceux qui ont subi un dépistage par TDM à faible dose avec évaluation volumétrique des nodules détectés à la randomisation et puis à 1 an, 3 ans et 5,5 ans que chez ceux qui n'ont subi aucun dépistage. Il n’y a pas d’impact significatif sur la mortalité globale. En suivant le protocole de l’étude, 2,1% des TDM réalisées s’avèrent positives avec une valeur prédictive positive de 43,5% pour un cancer pulmonaire. On peut calculer le NND à environ 130.
2020
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
Cancer du poumon
tomodensitométrie
ancien fumeur
Abcès périanal
Mâle
Cancer du poumon
cancer
sexe masculin, sai
Dépistage de masse
Sexe
tomodensitométrie
dû à
Diminution de la mortalité
mortalité
tumeurs du poumon
Anciens fumeurs
tumeur maligne, sai
Dépistage
sexe

---
Nous contacter.
07/06/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.