Libellé préféré : Exercer - La revue française de médecine générale;

GIP UNF3S : N;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
L’évaluation de la formation pratique par les étudiants : stage en zone rurale versus zone urbaine
https://www.exercer.fr/article/593
ContexteDans les zones rurales ou « désertifiées », les médecins généralistes (MG) qui partent à la retraite ne sont pas tous remplacés par de jeunes MG1. Trop peu d’étudiants en médecine générale, d’après les enseignants de médecine générale allemands, décident de se lancer dans la carrière généraliste. Un stage clinique de médecine générale obligatoire a été introduit au cours des études médicales en 2002 en Allemagne1.ObjectifsComparer les différences de perception des internes de médecine générale (IMG) en matière de formation continue entre les stages réalisés en milieu urbain et ceux réalisés en milieu rural. Mettre en évidence les facteurs déterminants du choix de la médecine générale en zone rurale.
2014
Exercer - La revue française de médecine générale
France
matériel enseignement
article de périodique
étudiant
étudiants
soutien financier à la formation
évaluation des acquis scolaires
Pratique

---
N3-AUTOINDEXEE
Les groupes d’échanges de pratiques tutorés pendant l’internat de médecine générale : modalités pratiques, pertinence pédagogique et perspectives pour l’enseignement
https://www.exercer.fr/article/525
L’appropriation de nouvelles connaissances par l’apprenant, puis son autonomisation sont des objectifs fondamentaux de tout enseignement. Les données actuelles des sciences cognitives en matière d’éducation plaident pour une nette amélioration de ce cheminement, à l’aide d’une démarche d’apprentissage active de l’étudiant. Depuis 2007, le DMG de Montpellier utilise pour ses internes le groupe d’échanges de pratiques tutoré. Elle est fondée sur la discussion des difficultés vécues par les internes en petits groupes, sous le contrôle d’un tuteur, médecin généraliste enseignant ou maître de stage. Par l’échange au sein du groupe, le déroulement de cet enseignement vise à renforcer les capacités des étudiants à exprimer leurs difficultés, confronter leurs connaissances et en extraire de nouvelles informations. Ces dernières sont validées par l’expertise commune ou par des recherches documentaires entre les séances. Ainsi, l’interne, par une démarche réflexive personnelle, enrichit activement ses connaissances, tout en prenant conscience de ses insuffisances. Enfin, les GEPT sont, par essence, un vivier des besoins d’apprentissage des internes. Le DMG évalue actuellement un nouvel outil visant à recueillir ces besoins afin de les intégrer dans la préparation de ses enseignements théoriques.
2013
Exercer - La revue française de médecine générale
France
matériel enseignement
article de périodique
Enseignement
Pratique
cabinets de groupe
Enseignant
enseignement
communication
pédagogie
Médecine générale
médecins généralistes
Médecins
médecine générale

---
N3-AUTOINDEXEE
Relations entre les étudiants en médecine et l’industrie pharmaceutique en France
https://www.exercer.fr/article/794
ContexteL’exposition des étudiants en médecine à l’industrie pharmaceutique est fréquente, précoce et augmente avec l’avancée de leur cursus1. Il existe peu de données sur ce sujet dans la littérature française, la plupart des études étant issues des États-Unis ou du Canada. Il est pourtant démontré que l’exposition à l’industrie influence les prescriptions des médecins : la participation à des formations continues ou à des événements, à l’occasion desquels logement et transport sont financés par l’industrie, entraîne une augmentation des prescriptions non rationnelles des médicaments présentés par l’industriel2.ObjectifDécrire l’exposition des externes et internes lyonnais à l’industrie pharmaceutique.
2013
Exercer - La revue française de médecine générale
France
matériel enseignement
article de périodique
Médecins
France
étudiant
France
français
France
France
industrie pharmaceutique
France
étudiant médecine
Industries pharmaceutiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Effets d’une intervention sur le préservatif féminin auprès d’étudiants en médecine
https://www.exercer.fr/article/540
Contexte. L’efficacité du préservatif féminin comme moyen de contraception est équivalente à celle du préservatif masculin. Le préservatif féminin est le seul moyen de protection contre les infections sexuellement transmissibles (IST) à l’initiative de la femme. Sa diffusion est faible en France.Objectif. Évaluer l’impact d’une intervention sur le préservatif féminin auprès d’étudiants en médecine, en termes de connaissances, d’opinions et d’expérimentation.Méthode. Enquête d’opinion auprès des étudiants en médecine participant au certificat complémentaire optionnel de médecine préventive de l’université Paris Diderot. Intervention : promotion du préservatif féminin, démonstration et distribution d’échantillons aux étudiants. Comparaison des réponses avant et après l’intervention.Résutats. Cent vingt-quatre étudiants ont répondu aux pré- et post-tests : 33 hommes et 91 femmes (sex-ratio : 1/3) ; 9 étudiants (7 %) avaient déjà essayé un préservatif féminin avant l’intervention ; 18 étudiants (15 %) l’ont essayé pour la première fois après l’intervention (10 femmes et 8 hommes). 83 étudiants (67 %) ont estimé que l’intervention avait modifié leur représentation du préservatif féminin, et 61 étudiants (49 %) le conseilleraient à un ami. Les avantages du préservatif féminin mis en avant par les étudiants sont : réappropriation par la femme de la maîtrise de son exposition aux IST, possibilité de mise en place à distance des rapports sexuels. Les inconvénients retenus sont : aspect inesthétique et inhabituel, prix élevé, faible diffusion en pharmacie.Conclusion. Une intervention unique sur le préservatif féminin modifie l’opinion des étudiants. Certains inconvénients restent néanmoins un rempart à sa diffusion.
2013
Exercer - La revue française de médecine générale
France
matériel enseignement
article de périodique
condom
sexe féminin, sai
étudiant médecine
Médecins
étudiant
préservatifs féminins

---
N3-AUTOINDEXEE
Les mémoires de stage sont-ils un atout pour la recherche ?
https://www.exercer.fr/article/213
Contexte. Le mémoire de stage pourrait impliquer les internes en médecine générale dans la Recherche, en améliorant la qualité de leur future pratique, mais également en augmentant les capacités de production de la recherche française.Méthode. Analyse critériée de 48 mémoires de stage à méthode quantitative produits par des internesen 2004 et 2005. Les fiches descriptives détaillées de chaque mémoire ont été secondairement synthétisées.Résultats. 44 % des thèmes étaient cliniques, 19 % pédagogiques ou sur l’organisation des soins (13 %). 44 mémoires (91,7 %) étaient des études descriptives transversales, dont 3 étaient répétées dans le temps pour décrire une évolution, et 4 à recueil rétrospectif. Les études incluaient en moyenne 32 sujets pour 8 items, fournissant de 18 à 2 184 données (moyenne 335), récoltant des variables qualitatives (94 %) et quantitatives (81 %), sans jamais aucun traitement statistique. Les questions ouvertes (21 %), étaient inspirées des méthodes qualitatives, mais sans en utiliser strictement la méthode. Présentés suivant un plan IMRAD (67 %), les mémoires étaient généralement cohérents (62 %), à méthode reproductible (42 %) et auraient mérité d’être développés (85 %).Conclusion. Les mémoires étaient de taille modeste, pouvant correspondre à des travaux préliminaires,mais dont la somme représentait un gros potentiel d’investigation. Leur point faible était la méthode, témoin du manque de formation des internes et des maîtres de stage. Si une minorité de travaux avaient des défauts rédhibitoires, ils étaient globalement de qualité correcte, avec des idées originales et intéressantes. Pour améliorer leur qualité, il est impératif de les valoriser comme de véritables travaux de recherche. La formation théorique et pratique aux méthodes de la recherche est indispensable, tant pour les étudiants que pour les enseignants qui les encadrent. Les départements de médecine générale devraient jouer un rôle déterminant dans cette évolution.
2010
Exercer - La revue française de médecine générale
France
matériel enseignement
article de périodique
recherche
Recherches
Mémoire
mémoire
Mémoire
mémoire

---
N3-AUTOINDEXEE
Approche pédagogique des erreurs médicales au cours de l'internat de médecine générale.
https://www.exercer.fr/article/28
L’erreur médicale est un domaine émergent en raison de ses conséquences multiples. Toutefois, elle reste encore taboue lors du cursus des étudiants en médecine. Les groupes d’échanges de pratiques sont intégrés à l’évaluation des pratiques professionnelles, et sont utilisés, en mode supervisé, pour analyser l’erreur médicale avec les internes. Une démarche de type heuristique est possible. Des extraits de différentes discussions et une analyse détaillée rendent compte du travail effectué par les internes. L’empathie dans les groupes permet de soutenir les moments d’émotion parfois intenses. À l’aide des différentes classifications de l’erreur et des techniques de l’entretien d’explicitation, les enseignants ont pour rôle de recentrer l’analyse sur le versant étiologique, de faire découvrir aux internes les multiples éléments constitutifs de l’erreur, dans le but de la prévenir, et d’assurer un soutien psychologique si nécessaire. Cette démarche pédagogique est une approche de l’analyse de l’erreur utile aux internes. Toutefois, elle n’est pas suffisante, car il faut progressivement arriver à une prise en charge systématique par les seniors des erreurs vécues par les plus jeunes pour aboutir à une épidémiologie de l’erreur sur le mode de la gestion des vigilances et des risques.
2008
Exercer - La revue française de médecine générale
France
matériel enseignement
article de périodique
Médecins
pédagogie
enseignement
médecine générale
erreurs médicales

---
Nous contacter.
04/12/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.