Libellé préféré : salive;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Avis du 29 septembre 2020 de la Société Française de Microbiologie (SFM) relatif à la réalisation des prélèvements salivaires pour la détection du SARS-CoV-2 par RT-PCR dans le cadre du diagnostic des formes symptomatiques de la COVID-19
Version 2_21/02/2021
https://www.sfm-microbiologie.org/wp-content/uploads/2021/02/Avis-SFM-salive-SARS-CoV-2-V2-_-MAJ-fev-2021-_-def-21022021.pdf
Par saisine de la DGS en date du 21 septembre 2020, le Directeur Général de la DGS a demandé à la SFM d’émettre un avis concernant le mode opératoire pour la réalisation des prélèvements salivaires, tout en précisant également les modalités de réalisation par les patients d’autoprélèvements salivaires, afin de garantir le respect des exigences requises en phase préanalytique (matériel et modalités de prélèvement et de recueil de l’échantillon, conservation, transport …). Cette saisine fait suite à l’avis favorable, donné par la Haute Autorité de Santé (HAS), à l’inscription de la détection du génome du SARS-CoV-2 par RT-PCR sur prélèvement salivaire, sur la liste des actes et prestations, mentionnée à l’article L. 162-1-7 du code de la sécurité sociale dans l’indication de diagnostic des patients symptomatiques non hospitalisés jusqu’à 7 jours après apparition des symptômes, en orientant de préférence les patients vers le prélèvement salivaire lorsque le prélèvement nasopharyngé est difficilement ou non réalisable...
2021
false
false
false
Répias
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
salive
test diagnostique de la COVID-19
Manipulation d'échantillons
prélèvement d'un échantillon de salive
information scientifique et technique
prélèvement d'échantillon pour microbiologie
RT-PCR
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
techniques de laboratoire clinique

---
N1-SUPERVISEE
Les tests de salive comme option de rechange aux techniques habituelles de dépistage de la COVID-19
https://covid.cadth.ca/fr/depistage-et-diagnostic-fr/les-tests-de-salive-comme-option-de-rechange-aux-techniques-habituelles-de-depistage-de-la-covid-19/
Cet article propose une vue d’ensemble des tests de salive dans le contexte de la pandémie de COVID-19. On y examine brièvement les différents types de tests, les éventuels avantages de l’utilisation d’échantillons de salive, les données probantes cliniques et la pratique actuelle au Canada...
2021
false
false
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
test diagnostique de la COVID-19
information scientifique et technique
Dépistage de masse
salive
Canada
médecine factuelle
RT-PCR
test antigénique
tests sérologiques
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
infections à coronavirus
techniques de laboratoire clinique

---
N1-SUPERVISEE
Dépistage des porteurs du SARS-CoV-2 : et les tests salivaires ?
http://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-depistage-des-porteurs-du-sars-cov-2-et-les-tests-salivaires/
La diminution, depuis plusieurs semaines, du nombre de consultations médicales pour suspicion de Covid-19, le taux d’occupation à l’hôpital des lits de réanimation qui est récemment passé sous la barre symbolique de 700 (682 le 23 juin) et le maintien d’un coefficient R0 inférieur à 1 dans la majorité des régions, confirment la fin de la poussée épidémique. Toutefois, le virus circule toujours et une résurgence est possible d’ici quelques semaines à quelques mois. La situation actuelle en Chine, en Inde ou au Portugal incite à la vigilance et à se donner les moyens de détecter au plus vite toute reprise épidémique. La stratégie actuelle de surveillance repose sur la détection des nouveaux foyers et la recherche des cas contacts par des tests RT-PCR sur prélèvements rhinopharyngés. Cette stratégie, décalée dans le temps par rapport à une recrudescence de la circulation du virus, est efficace tant que le nombre de nouveaux foyers reste limité. Une approche complémentaire serait de faire des tests virologiques sur des échantillons représentatifs de la population de chaque département, de façon itérative. Cela permettrait de connaître le niveau de circulation du virus au jour des prélèvements et donc de réagir plus vite. Toutefois, les prélèvements rhinopharyngés présentent des inconvénients : ils nécessitent du matériel dédié et du personnel qualifié pour le pratiquer correctement. Ils sont désagréables voire douloureux pour le patient, d’où l’éventualité de refus de se faire tester par les personnes qui n’en ressentent pas le besoin. L’alternative est le recueil de salive ou de crachats, qui élimine les inconvénients du prélèvement rhinopharyngé.
2020
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
test salivaire
test diagnostique de la COVID-19
salive
expectoration
information scientifique et technique
Dépistage de masse
techniques de laboratoire clinique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 : prélèvements oropharyngés et poolage
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=909
Le Haut Conseil de la santé publique recommande, pour le diagnostic de l’infection à SARS-CoV-2 par RT-PCR, les prélèvements naso-pharyngés en priorité, réalisés par des opérateurs formés à cette technique. Les prélèvements oropharyngés postérieurs constituent une alternative. L’évaluation des tests moléculaires à partir de prélèvements de salive doit être poursuivie ; les crachats ne représentent pas un type d’échantillons suffisamment standardisé pour être recommandé dans le cadre du diagnostic du Covid-19 Le HCSP encourage l’évaluation rigoureuse de toute nouvelle technologie permettant un diagnostic accéléré avec une sensibilité clinique acceptable. S’agissant du poolage des échantillons, le HCSP, après avoir actualisé la bibliographie considère qu’il n’y a aucun élément nouveau modifiant la recommandation de ne pas mettre en œuvre cette pratique depuis son avis du 10 mai 2020. Recommander cette pratique à l’heure de l’augmentation de la circulation du virus SARS CoV-2 serait au contraire de nature à allonger les délais de réponse des échantillons positifs avec un risque majoré de résultats rendus faussement négatifs du fait de la baisse de sensibilité par la technique de poolage des échantillons. Une réflexion multidisciplinaire (virologues, cliniciens, épidémiologistes, praticiens de 1 ère ligne, médecins de santé publique) est recommandée afin de déterminer la perte de sensibilité analytique acceptable au regard des modalités de prélèvements (auto-prélèvements notamment) et/ou des techniques permettant de répondre aux exigences de santé publique en termes de volume de dépistage et de raccourcissement des délais de rendu des résultats.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
Prélèvement d'échantillons
partie nasale du pharynx
test diagnostique de la COVID-19
RT-PCR
salive
recommandation de santé publique
Manipulation d'échantillons
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
techniques de laboratoire clinique

---
Nous contacter.
24/06/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.