Libellé préféré : antécédents gynécologiques et obstétricaux;

Définition du MeSH : Facteur global important dans les études épidémiologiques de la santé féminine. Le concept inclut habituellement le nombre et la synchronisation des grossesses et leurs résultats, l'incidence de l'allaitement au sein, et peut inclure l'âge de l'instauration des règles et la ménopause, la régularité de la menstruation, la fertilité, les problèmes gynécologiques ou obstétriques, ou l'utilisation contraceptive. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : Antécédents concernant les naissances; Histoire gynécologique; Histoire des naissances; Antécédents gynécologiques; Antécédents concernant la grossesse; Antécédents concernant les grossesses; Histoire génésique; antécédent gynécologique et obstétrical; antécédents génésiques; histoire gynécologique et obstétricale;

Hyponyme MeSH : Antécédents d'accouchement; Antécédents de grossesse; Antécédents de contraception; Antécédents contraceptifs; Antécédents en matière de contraception; Histoire contraceptive; Antécédent obstétrical; Antécédents en matière de grossesse; Antécédents gravidiques; Antécédents obstétricaux; Histoire obstétricale; Antécédents en matière d'accouchement; Historique des accouchements;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Facteur global important dans les études épidémiologiques de la santé féminine. Le concept inclut habituellement le nombre et la synchronisation des grossesses et leurs résultats, l'incidence de l'allaitement au sein, et peut inclure l'âge de l'instauration des règles et la ménopause, la régularité de la menstruation, la fertilité, les problèmes gynécologiques ou obstétriques, ou l'utilisation contraceptive. [Traduction effectuée avant 2008]

N3-AUTOINDEXEE
Etat des lieux de la grossesse et de l’accouchement en cas d’antécédent de césarienne
http://aurore.unilim.fr/memoires/nxfile/default/3f992f54-ca7f-4483-a6e8-c5c90345ccc0/blobholder:0/M-SM2021-006.pdf
Une étude rétrospective, descriptive, mono centrique a été réalisée au sein de l’Hôpital de la Mère et de l’Enfant de Limoges. Elle concerne 94 patientes qui avaient un utérus uni-cicatriciel et qui ont accouché en 2019. Nos résultats montrent qu’il existe moins d’un risque sur trois d’avoir une césarienne en cas d’utérus uni-cicatriciel. L’antécédent d’accouchement par voie basse donc la multiparité et l’intervalle de plus de 18 mois entre deux grossesses diminuent significativement le taux de césarienne. Nous observons une tendance à l’augmentation de la réalisation d’une césarienne en cas de surpoids, d’âge supérieur à 35 ans et lors de la prescription d’ocytocine au cours du travail.
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
césarienne
césarienne
grossesse
accouchement
Antécédents de grossesse
grossesse
Antécédents d'accouchement
casse-croute
antécédents gynécologiques et obstétricaux

---
N3-AUTOINDEXEE
Femmes aux antécédents de violences sexuelles : le vécu de l’examen gynécologique en ambulatoire
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02367978
Introduction : L’examen gynécologique est un examen clé pour la santé des femmes. Cependant de nombreux travaux soulignent son caractère désagréable, souvent source d’angoisse pour les femmes dans la population générale. Aucune étude française ne s’est intéressée au vécu de cet examen chez les femmes ayant été victimes de violence sexuelle. Or, 14,5% des femmes âgées de 20 à 69 ans ont déclaré dans une étude en 2015 avoir subi des violences sexuelles au cours de leur vie. L’objectif principal était d’étudier le vécu de l’examen gynécologique chez les femmes qui ont été victimes de violences sexuelles. Matériel et méthode : Etude qualitative, par entretiens individuels semi-dirigés auprès de dix-sept femmes en France. Résultats : Les participantes étaient âgées de 21 à 66 ans. Pour la majorité d’entre elles le suivi gynécologique était irrégulier et le vécu était globalement négatif. L’examen était jugé comme désagréable et la douleur était la plainte principale. Ce ressenti allait de la simple gêne au traumatisme avec parfois reviviscence de l’agression subie. Le praticien avait un rôle clé dans ce ressenti. Les améliorations proposées par les participantes étaient en autre un meilleur accompagnement des gestes par des explications et un recueil systématique du consentement. Elles souhaitaient également que l’antécédent de violence sexuelle soit systématiquement recherché par le praticien. Conclusion : Le vécu négatif de l’examen gynécologique semble renforcé chez les femmes aux antécédents de violences sexuelles, avec un risque majeur de réactivation du traumatisme. Des précautions supplémentaires s’imposent afin de faciliter le suivi gynécologique de ces femmes.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Femmes
violence sexuelle
Femelle
examen gynécologique
Violence
antécédents gynécologiques et obstétricaux
infractions sexuelles
antécédents
abus sexuel
examen gynécologique
femmes
Femelle
présentations de cas

---
Nous contacter.
08/12/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.