" /> syndrome myélodysplasique lié à un agent alkylant - CISMeF





Libellé préféré : syndrome myélodysplasique lié à un agent alkylant;

Traductions automatiques des définitions par l'ANS : Trouble observé à la suite d'une chimiothérapie anticancéreuse. Il s'agit de la cause la plus fréquente de syndromes myélodysplasiques liés à la thérapie. Il se manifeste habituellement plusieurs années après l'initiation d'une chimiothérapie simple ou multi-agent avec des alkylateurs. Le potentiel mutagène des agents alkylants est considéré comme l'âge et la combinaison de la dose. Les délétions des chromosomes 5 et 7 sont associées à une susceptibilité à ce trouble. Les signes cliniques peuvent inclure une fatigue, une dyspnée, des ecchymoses et de fréquentes infections. L'évolution clinique peut évoluer vers une insuffisance de la moelle osseuse ou une leucémie myéloïde aiguë réfractaire au traitement. Le pronostic est anormal avec une survie généralement inférieure à un an.;

Traductions automatiques par l'ANS : Syndrome myélodysplasique associé aux agents alkylants; Syndrome myélodysplasique lié aux agents alkylants; syndrome myélodysplasique secondaire à une thérapie, avec agent alkylant;

Détails


Vous pouvez consulter :


Nous contacter.
18/09/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.