Libellé préféré : Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes;

URL : http://espacecancer.sante-ra.fr/

GIP UNF3S : false;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Endoscopie diagnostique et thérapeutique des cancers bronchiques
https://ressources-aura.fr/wp-content/uploads/2018/12/Endo_2019_VDEF.pdf
2019
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
recommandation professionnelle
Thérapeutique
bronche, sai
endoscopie diagnostique
Endoscopie
endoscopie
bronchoscopie
endoscopie
thérapeutique

---
N2-AUTOINDEXEE
Gestion des nodules thoraciques
https://ressources-aura.fr/wp-content/uploads/2018/12/Nodule_2019_VDEF.pdf
-C’est la taille de la lésion qui différencie micronodule ( 3mm), nodule (3-30mm) et masse ( 30mm). -La découverte incidente de nodule non-calcifié au scanner thoracique est un événement fréquent (de 8 à 51% selon les séries et la population dans laquelle est effectué l’examen). Ces nodules sont parfois multiples et la grande majorité est de taille inférieure à 10mm (96%) voire 5mm (72%). Dans l’essai NLST, mené dans une population sélectionnée de fumeur âgé de 55 à 74ans, 24% des patients avaient au moins un nodule non calcifié de plus de 4mm au scanner initial.
2019
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
recommandation professionnelle
nodule
thorax, sai

---
N1-VALIDE
Mésothéliome malin pleural
https://ressources-aura.fr/wp-content/uploads/2018/12/MM_2019_VDEF.pdf
Indication du niveau de preuve,
2019
false
false
true
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
mésothéliome
tumeurs de la plèvre
mésothéliome
tumeurs de la plèvre
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Métastases osseuses
Référentiels Auvergne Rhône-Alpes en oncologie thoracique
https://ressources-aura.fr/wp-content/uploads/2018/12/MOs_2019_VDEF.pdf
Les métastases osseuses correspondent à des cellules tumorales qui proviennent d’une tumeur maligne primitive à distance et qui se sont localisées à l’os. Elles reproduisent plus ou moins fidèlement les caractéristiques morphologiques et biologiques de la tumeur primitive. L’os est la troisième localisation métastatique par ordre de fréquence après le poumon et le foie. Les métastases osseuses sont rares chez l’enfant. Elles touchent au contraire l’adulte et le sujet âgé chez les deux sexes. Tous les cancers sont potentiellement responsables de métastases osseuses. Toutefois les plus ostéophiles sont : le cancer du sein, le cancer de la prostate et le cancer du poumon, qui sont responsables à eux seuls de plus de 80 % des métastases osseuses observées.
2019
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
recommandation professionnelle
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
métastase tumorale
métastase tumorale
métastase tumorale
métastase tumorale
métastase tumorale
métastase tumorale
métastase tumorale

---
N1-SUPERVISEE
Cancer bronchique non à petites cellules
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/CBNPC_2019_VDEF.pdf
Le cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) représente la forme histologique la plus fréquente des cancers bronchiques. Il est la première cause de décès par cancer dans la population masculine. Son incidence est estimée entre 40 et 70 pour 100 000 en France pour l'homme.
2019
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
arbres de décision
oncologie thoracique
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
recommandation professionnelle
carcinome pulmonaire non à petites cellules

---
N1-SUPERVISEE
Cancer bronchique à petites cellules
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/CPC_2019_VDEF.pdf
La classification histologique de l'Organisation Mondiale de la Santé reconnaît actuellement 3 grands types histologiques de carcinome bronchopulmonaires dont les adénocarcinomes, les carcinomes malpighiens et les tumeurs neuro-endocrines. Parmi ces tumeurs neuro-endocrines on distingue le carcinome à petites cellules, le carcinome neuro-endocrine à grandes cellules et les tumeurs carcinoïdes. Le diagnostic repose avant tout sur l’histologie ou la cytologie. L’examen immuno-histochimique est facultatif mais peut aider au diagnostic différentiel en confirmant la nature épithéliale (AE1/AE3), le phénotype neuro-endocrine des cellules (chromogranine, synaptophysine et CD56) et la positivité avec le TTF1. Dix pourcent des CBPC ont des marqueurs neuro-endocrines négatifs et un TTF1 négatif.
2019
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
carcinome pulmonaire à petites cellules
carcinome pulmonaire à petites cellules
carcinome pulmonaire à petites cellules
carcinome pulmonaire à petites cellules
carcinome pulmonaire à petites cellules
arbres de décision
recommandation professionnelle
carcinome pulmonaire à petites cellules

---
N1-SUPERVISEE
Carcinome sarcomatoïde
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/CPS_2019_VDEF.pdf
Les carcinomes sarcomatoïdes pulmonaires sont des tumeurs pulmonaires rares appartenant au groupe des carcinomes bronchiques non à petites cellules, dont ils représentent 2 à 3 % des cas (1–5). Leurs caractéristiques cliniques, radiologiques et évolutives spécifiques sont peu connues. La plupart des données disponibles sont issues d’études cliniques anciennes ou de séries anatomo-pathologiques reposant sur une définition histologique antérieure à la classification OMS de 1999, qui les a individualisés au sein des carcinomes bronchiques non à petites cellules (6–19). Dans la version de la 2015 de la classification OMS, le terme de carcinome sarcomatoïde inclus les carcinomes pléiomorphes, les carcinosarcomes et le blastome pulmonaire.
2019
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
oncologie thoracique
tumeurs du poumon
carcinome pulmonaire non à petites cellules
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
recommandation professionnelle
carcinome sarcomatoïde

---
N1-SUPERVISEE
Tumeurs neuro-endocrines du thorax
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/TNE_2019_VDEF.pdf
Sommaire; Groupe de travail tumeurs neuro-endocrines; Comité de rédaction; Introduction; Les cancers bronchiques primitifs à petites cellules; Les carcinomes bronchiques neuroendocrines à grandes cellules; Les tumeurs carcinoïdes; Arbres décisionnels; Annexe 1: classification TNM 8ème édition: Références; Déclaration des liens d'intérêts; Mention légale
2019
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
carcinome pulmonaire à petites cellules
tumeur carcinoïde
carcinome à grandes cellules
carcinome bronchogénique
carcinome neuroendocrine
marqueurs biologiques tumoraux
tumeur carcinoïde
tumeur carcinoïde
prise en charge personnalisée du patient
arbres de décision
Stadification tumorale
carcinome bronchogénique
carcinome à grandes cellules
carcinome neuroendocrine
carcinome bronchogénique
recommandation professionnelle
tumeurs du thorax
tumeurs neuroendocrines

---
N1-SUPERVISEE
Sevrage tabagique
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/Tabac_2019_VDEF.pdf
Ce référentiel s’adresse aux professionnels de la santé, il comprend une mise à jour des données scientifiques et met à disposition des outils pratiques d’aide au sevrage tabagique. La prise en charge du tabagisme doit être intégrée au parcours de soin et le médecin doit tenter de faire évoluer la motivation du patient vers le sevrage tabagique complet. La mesure 10 du plan cancer 2014-2019, met en place des mesures qui visent à obtenir une réduction du tabagisme à l’échelle nationale. L’analyse des courbes de prévalence du tabagisme dans la population française adulte de 18-75 entre 1974 et 2016, objective une baissé, au décours de l’augmentation des prix du tabac de 40 % en 2004 (baisse de 2,5 points en quelques mois). Depuis 2010, on note par contre une stabilité parfaite avec une prévalence globale de 35,1 % (39 % chez les hommes et 31,5 % chez les femmes). L’impact du paquet neutre instauré en 2016; sera évalué sur les prochaines statistiques.
2019
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
Fumer du tabac
Dispositifs de sevrage tabagique
Vapotage
trouble lié au tabagisme
pollution par la fumée de tabac
recommandation professionnelle
Arrêt de la consommation de tabac
Tabagisme
tabagisme
Arrêter de fumer
Tabagisme
tabagisme

---
N1-SUPERVISEE
Soins de support et nutrition
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/SS_2019_VDEF.pdf
En 2010, un essai randomisé américain a montré qu’une prise en charge précoce des symptômes chez les patients atteints de cancer bronchique était associée à une meilleure qualité de vie ainsi qu’à une plus longue survie globale (11,6 mois vs 8,9 mois, p 0,02). Ces données confirment donc, s’il en était nécessaire, que les soins oncologiques de support (SOS) sont une partie intégrante du traitement des CBNPC. Ainsi, le patient doit se voir proposer des soins de support à tout moment de sa maladie: dès l’annonce de sa maladie, en cas de traitement curatif ou palliatif, ainsi qu’en phase de rémission ou de progression. Les SOS améliorent la qualité de vie de patients pendant leur traitement, permettent une relation thérapeutique de qualité et un maintien de l’intégration sociale et familiale. Nous détaillons dans ce référentiel les SOS spécifiquement adaptés aux toxicités rencontrées en oncologie thoracique. Avec le développement des thérapies ciblées puis de l’immunothérapie, nous implémentons dans ce document, avec les années la prise en charge de toxicités nouvelles auxquelles nous n’étions pas habitués.
2019
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
nausées et vomissements induits par la chimiothérapie
nausée
vomissement
antinéoplasiques
chimiothérapie
antinéoplasiques
neutropénie fébrile induite par la chimiothérapie
anémie causée par la chimiothérapie
anémie
anémie
Thrombopénie sévère induite par la chimiothérapie
alopécie
Atteinte unguéale
neuropathies périphériques
fatigue
diétothérapie
syndrome de sécrétion inappropriée d'ADH
cancer bronchopulmonaire
tumeurs du poumon
immunothérapie
Toxicité pulmonaire
maladies de la thyroïde
vaccins
thrombopénie
recommandation professionnelle
nutrition

---
N1-SUPERVISEE
Gestion des nodules thoraciques
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/Nodule_2019_VDEF.pdf
Préambule et définition; Nodules solides; Nodules en verre dépolis et mixtes; Prédiction du risque individuel de cancer bronchique
2019
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
tumeurs du thorax
Tumeurs des bronches
arbres de décision
tumeurs du thorax
prise en charge de la maladie
facteurs de risque
recommandation professionnelle
nodule
Nodule

---
N1-SUPERVISEE
Métastases osseuses
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/MOs_2019_VDEF.pdf
Les métastases osseuses correspondent à des cellules tumorales qui proviennent d’une tumeur maligne primitive et qui se sont localisées à distance dans le tissu osseux. Elles reproduisent plus ou moins fidèlement les caractéristiques morphologiques et biologiques de la tumeur primitive.
2019
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
tumeurs osseuses
Tumeurs des bronches
tumeurs du poumon
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
tumeurs osseuses
cimentoplastie
tumeurs osseuses
scintigraphie
tumeurs osseuses
recommandation professionnelle
métastases osseuses
Métastase osseuse

---
N1-SUPERVISEE
Métastases cérébrales
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/M_SNC_2019_VDEF.pdf
Les cancers bronchiques sont les tumeurs solides les plus pourvoyeuses de métastases cérébrales (MC). […] Les métastases cérébrales influencent le pronostic de façon majeure et leur prise en charge optimale est donc fondamentale. Nous traiterons dans ce référentiel tout d’abord les métastases cérébrales des CBNPC puis des CBPC. Pour chacun, il est important d’identifier trois situations distinctes: - Les métastases métachrones où il n’y a pas ou plus d’autre localisation tumorale que les métastases cérébrales (métastases cérébrales inaugurales sans primitif retrouvé ou rechute cérébrale seule après traitement local de la tumeur bronchique) - Les métastases cérébrales synchrones (tumeur pulmonaire en place) en situation oligo métastatique: le cerveau est le seul site métastatique de la tumeur bronchique. - Et enfin les métastases cérébrales synchrones en situation multi métastatique.
2019
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
tumeurs du cerveau
tumeurs du cerveau
tumeurs du cerveau
arbres de décision
recommandation professionnelle
métastases cérébrales
Métastase cérébrale

---
N1-SUPERVISEE
Mésothéliome pleural malin
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/MM_2019_VDEF.pdf
Le mésothéliome malin est un cancer primitif développé à partir d'une séreuse, le plus souvent la plèvre, de façon moins fréquente le péritoine et exceptionnellement le péricarde ou la tunique vaginale testiculaire. Le mésothéliome malin de la plèvre est une tumeur rare, touchant environ 800 à 1000 personnes chaque année en France, avec une prédominance masculine importante (incidence voisine de 16 cas/1000000 chez l'homme et de 1,6 cas/1000000 chez la femme). En raison de l'augmentation de l'exposition industrielle à l'amiante d'après-guerre, le pic de fréquence est prévu aux alentours de 2020 (1,2). La survenue d'un mésothéliome pleural est en effet étroitement liée à une exposition à l'amiante, retrouvée dans 70% des cas, essentiellement chez l'homme sous la forme d'une exposition professionnelle (90% des cas), plus rarement chez la femme ( 50% des cas), mais cette exposition peut être aussi domestique et/ou environnementale...
2019
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
Mésothéliome pleural malin
tumeurs de la plèvre
mésothéliome
tumeurs de la plèvre
mésothéliome
mésothéliome
mésothéliome
tumeurs de la plèvre
tumeurs de la plèvre
tumeurs de la plèvre
mésothéliome
mésothéliome
tumeurs de la plèvre
tumeurs de la plèvre
recommandation professionnelle
Mésothéliome malin
mésothéliome malin
mésothéliome
mésothéliome de la plèvre

---
N1-SUPERVISEE
Endoscopie diagnostique et thérapeutiques des cancers bronchiques
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/Endo_2019_VDEF.pdf
Exigences de qualité dans la prise en charge des cancers broncho-pulmonaires; Bonnes pratiques en endoscopie souple (diagnostic); Bonnes pratiques en écho-endoscopie diagnostique; Endoscopie interventionnelle; Techniques d'endoscopie interventionnelle; Indications en endoscopie interventionnelle
2019
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
Tumeurs des bronches
Tumeurs des bronches
endoscopie
endoscopie
recommandation professionnelle
endoscopie diagnostique
endoscopie

---
N2-AUTOINDEXEE
Dénutrition et réalimentation dans les cancers des Voies Aéro-Digestives Supérieures (VADS)
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/DENUTVADS_2017_AFSOS.pdf
2017
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
Digestifs
malnutrition
Digestion
tube digestif supérieur
voies digestives supérieures
agents gastro-intestinaux
digestion

---
N2-AUTOINDEXEE
Référentiels appareil respiratoire : Soins de support et nutrition
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-support-oncologie-thoracique.aspx
2017
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
Soins de support
recommandation professionnelle
soins

---
N1-VALIDE
Activité Physique Adaptée chez les enfants et les adolescents et jeunes adultes
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/APAAJA_2017_AFSOS.pdf
2017
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
AFSOS - Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support
France
français
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Réhabilitation respiratoire en oncologie thoracique
Référentiel interrégional
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/REHARESP-2016-AFSOS.PDF
2016
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
oncologique
appareil respiratoire, sai
thorax, sai
Oncologues

---
N3-AUTOINDEXEE
Référentiels Patient : Le «pas à pas» des démarches administratives
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/J2R-2015-PAPadmin.pdf
Repères et Points de vigilance.Ce que je dois faire, ce que je peux faire, Ce que peuvent et doivent faire les intervenants pour m’aider dans mon parcours. Quand et comment les solliciter?
2016
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information patient et grand public
a comme patient
démarche
Administration
patients
Administrateurs
démarche

---
N3-AUTOINDEXEE
Qui, quand et pourquoi orienter vers les psychologues / psychiatres ?
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/RIR_Orientation_psychologue-psychiatre_21-01-16_VF.pdf
Ce référentiel a pour objectifs de : Proposer aux professionnels de santé en oncologie un guide pour se familiariser avec les critères cliniques qui doivent conduire à orienter de façon adéquate les patients et/ou leurs proches vers les psychologues cliniciens et/ou les psychiatres. S’interroger sur le caractère pathologique ou non des difficultés psychologiques constatées chez un patient et notamment faire la distinction entre un processus d ’ adaptation et un désordre psychopathologique . Proposer un arbre décisionnel permettant de guider l’orientation vers le psychologue ou le psychiatre à partir des signes cliniques identifiés. Orienter, s’il y a lieu, au regard de ces critères, le patient vers le professionnel du soin psychique le plus adapté et ce, quel que soit le moment de la prise en charge.
2016
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
Psychologues
psychologue
psychiatrie
psychiatres
orientation
psychiatrique
psychiatre
orientation
psychologie

---
N1-VALIDE
Prise en charge des patients porteurs d'une uretérostomie cutanée trans iléale de type Bricker de la période post opératoire a la sortie
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-PEC1503URETEROS.pdf
Soins infirmiers techniques et éducatifs auprès des patients porteurs d'une urétérostomie cutanée trans iléale en vue de les rendre autonomes.
2015
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
recommandation professionnelle
urétérostomie
soins infirmiers en postanesthésie
éducation du patient comme sujet

---
N1-VALIDE
Sevrage tabagique
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-sevrage-tabagique.aspx
2015
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
Arrêter de fumer
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Rôle de l'IDE dans le dispositif d'annonce
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-1501-IDEDA.pdf
Le rôle de l'infirmière dans le dispositif d'annonce fait référence aux mesures 32, 40 et 42 du Plan Cancer Il s'agit du temps d'accompagnement soignant du dispositif d'annonce. C'est une prise en charge personnalisée du patient qui se compose de quatre axes principaux : l'écoute, l'information, le soutien et l'orientation.
2015
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
rôle de l'infirmier
tumeurs
révélation de la vérité
recommandation
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Brochure « Nutrition et Cancers – Bien se nourrir avec plaisir »
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/Brochure_Nutrition_1501.pdf
I. DEFINITION Guide de bonnes pratiques de prise en charge par les soignants du risque nutritionnel et de la dénutrition chez le patient atteint de cancer. II. OBJECTIFS - Sensibiliser les différents professionnels à la dénutrition - Développer des connaissances et un savoir faire - Proposer des outils simples et adaptés au dépistage et au suivi de la dénutrition - Harmoniser les pratiques professionnelles.
2015
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
brochure pédagogique pour les patients
bon
surnutrition
nutrition
nourrisson
malnutrition
plaisir
brochures

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge du risque nutritionnel et de la dénutrition chez le patient atteint de cancer
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-1501DENUT.pdf
I. DEFINITION Guide de bonnes pratiques de prise en charge par les soignants du risque nutritionnel et de la dénutrition chez le patient atteint de cancer. II. OBJECTIFS - Sensibiliser les différents professionnels à la dénutrition - Développer des connaissances et un savoir faire - Proposer des outils simples et adaptés au dépistage et au suivi de la dénutrition - Harmoniser les pratiques professionnelles.
2015
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
recommandation professionnelle
cancer
malnutrition
cancer
atteint
Cancer
prise en charge personnalisée du patient
tumeur maligne, sai
Patients
prise de risque
a comme patient

---
N2-AUTOINDEXEE
Référentiels Sein-Gynéco : Cancer de l'ovaire
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-ovaire.aspx
Les référentiels régionaux sont destinés à garantir la qualité et la cohérence des pratiques médicales. Ce sont des documents d’aide à la prise en charge diagnostique, thérapeutique et de suivi les plus adaptés au regard des données scientifiques actuelles. Leur élaboration est basée sur une méthodologie rigoureuse caractérisée par l’implémentation des recommandations nationales en groupe de travail pluridisciplinaire. L’implémentation permet à la fois l’appropriation des recommandations nationales par les professionnels et la prise en compte des parcours de soins les plus adaptés dans le contexte régional. Par ailleurs, ces référentiels sont des outils pédagogiques, présentés sous forme synthétique et adaptés à une utilisation pratique notamment lors des RCP. Les référentiels régionaux sont mis à jour au maximum tous les 3 ans et dès qu’une nouvelle recommandation nationale est diffusée.
2015
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
recommandation professionnelle
tumeurs du sein
Cancer du sein
tumeurs de l'ovaire
tumeur maligne, sai
cancer
cancer
Ovaire

---
N1-SUPERVISEE
Radiothérapie
Fiche pratique infirmière
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-FPI1501RADIOTHE.pdf
C’est une thérapeutique locale qui utilise des rayonnements ionisants émis : 1. Soit par des matériels dont la source de radiation est à distance du malade :Appareils de radiothérapie superficielle de contact, délivrant des rayons x, Accélérateurs de particules fournissant des rayons x et des électrons. C’est la radiothérapie externe ou téléthérapie ou radiothérapie transcutanée (à travers la peau). 2. Soit par du matériel radioactif introduit directement au contact de la tumeur par une cavité naturelle (endocavitaire) ou dans les tissus avec les isotopes. Les plus couramment utilisés : l’irridium 192, le césium.
2015
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
personnel infirmier
radiothérapie
radiothérapie
radiothérapie
radiothérapie
radiothérapie
radiothérapie
événements indésirables associés aux soins
radiothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Scanner
Fiche pratique infirmière
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-FPI1502SCANNER.pdf
Scanner ou TDM tomodensitométrie : Imagerie en coupe obtenue par balayage des rayons X donnant une possibilité de reconstruction dans les 3 dimensions grâce aux données calculées sur ordinateur. Cette technique d’imagerie peut concerner le corps dans sa totalité ou une partie spécifique (cerveau, thorax,…).
2015
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
tomodensitométrie
tomodensitométrie

---
N1-SUPERVISEE
Imagerie par Résonnance Magnétique
Fiche pratique infirmière
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-FPI1501IRM.pdf
L’imagerie par résonnance magnétique est une technique qui fait appel aux propriétés des champs magnétiques. Les atomes d’hydrogènes contenus dans nos organes jouent un rôle essentiel dans la production de ces images. Cette technique permet de visualiser les organes et les différents tissus dans les différents plans de l’espace (radiofréquence) mais ne délivrant pas de rayons X. Il n’empêche, que comme toute modalité d’imagerie, elle doit être utilisée avec réflexion.
2015
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
imagerie par résonance magnétique

---
N1-SUPERVISEE
Echographie
Fiche pratique infirmière
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-FPI1502ECHO.pdf
L’échographie permet la visualisation des organes par balayage à ultrasons. L’image obtenue correspond aux différences d’absorption des ultrasons par les tissus.
2015
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
échographie

---
N1-SUPERVISEE
Les effets hématologiques liés à la chimiothérapie
Fiche pratique infirmière
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-FPI1501HEMATO.pdf
La toxicité hématologique est la plus fréquente des toxicités aigues des agents cancéreux. Elle atteint les 3 lignes des cellules médullaires. Les érythrocytes, Les leucocytes, Les thrombocytes
2015
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
antinéoplasiques
hémopathies
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Fiche pratique sur l'alopécie
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-FPI1503ALOPECIE.pdf
Alopécie : il s’agit d’une perte de cheveux qui est un effet secondaire fréquent mais non constant de la chimiothérapie. Cela concerne aussi les poils (la barbe, les cils et les sourcils). En cas de radiothérapie cérébrale, on observe aussi la chute totale ou partielle des cheveux. Les follicules pileux sont constamment en phase de croissance, leurs cellules se multiplient toutes les 12 à 24 heures.
2015
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
information scientifique et technique
alopécie
alopécie
alopécie
alopécie
alopécie

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des patients iléostomisé de la période post-opératoire à la sortie
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-PEC1503ILEOSTOM.pdf
Soins infirmiers techniques et éducatifs auprès des patients porteurs d’une iléostomie en vue de les rendre autonomes.
2015
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
recommandation professionnelle
iléostomie
iléostomie
iléostomie
iléostomie
iléostomie
iléostomie
événements indésirables associés aux soins
période postopératoire

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des patients colostomisés de la période post-opératoire à la sortie
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-PEC1503COLOSTOM.pdf
Soins infirmiers techniques et éducatifs auprès des patients porteurs d’une colostomie en vue de les rendre autonomes.
2015
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
recommandation professionnelle
colostomie
colostomie
colostomie
colostomie
colostomie
événements indésirables associés aux soins
période postopératoire

---
N1-SUPERVISEE
Activité Physique et Nutrition dans la prise en charge du cancer colorectal
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/APANUT-J2R_VF2.pdf
2015
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
régime alimentaire
activité motrice
tumeurs colorectales

---
N1-SUPERVISEE
Trachéotomie et trachéostomie : gestion et suivi en établissements de santé et au domicile
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/J2R-2015-tracheotomie.pdf
Ce référentiel a pour objectif de décrire les soins et prises en charge en établissements de santé ainsi qu’au domicile des patients atteints de cancer et porteurs de trachéotomie ou trachéostomie.
2015
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
recommandation professionnelle
trachéotomie
trachéotomie
trachéotomie
trachéostomie
trachéostomie
trachéostomie
événements indésirables associés aux soins
trachéotomie
trachéostomie

---
N1-SUPERVISEE
Décision de transfert en réanimation
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/J2R-2015-decision-transfert-rea.pdf
Réanimation et oncologie médicale, Revers des progrès, recours parfois excessif à la réanimation en fin de vie en oncologie, Critères d’aide à la décision, Eléments participant à la décision, Limitation de soins
2015
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
recommandation professionnelle
tumeurs
transfert de patient
réanimation

---
N3-AUTOINDEXEE
Conseils pratiques en nutrition pour accompagner les patients en cancérologie
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-POSTERS-1501.pdf
2015
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
malnutrition
Patients
surnutrition
Assistance
service d'aide bénévole au patient à mobilité réduite
oncologie médicale
nutrition
a comme patient
patients
Assistance

---
N2-AUTOINDEXEE
Référentiels Sein-Gynéco : Cancer de la vulve
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-vulve.aspx
Les référentiels régionaux sont destinés à garantir la qualité et la cohérence des pratiques médicales. Ce sont des documents d’aide à la prise en charge diagnostique, thérapeutique et de suivi les plus adaptés au regard des données scientifiques actuelles. Leur élaboration est basée sur une méthodologie rigoureuse caractérisée par l’implémentation des recommandations nationales en groupe de travail pluridisciplinaire. L’implémentation permet à la fois l’appropriation des recommandations nationales par les professionnels et la prise en compte des parcours de soins les plus adaptés dans le contexte régional. Par ailleurs, ces référentiels sont des outils pédagogiques, présentés sous forme synthétique et adaptés à une utilisation pratique notamment lors des RCP. Les référentiels régionaux sont mis à jour au maximum tous les 3 ans et dès qu’une nouvelle recommandation nationale est diffusée.
2015
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
recommandation professionnelle
cancer
vulve
Cancer du sein
tumeur maligne, sai
tumeurs du sein
Cancer de la vulve
cancer

---
N1-SUPERVISEE
Catheter central simple ou tunnelisé
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-PEC1403CATHETER.pdf
Soins infirmiers permettant d’assurer la manipulation d’un cathéter central simple ou tunnélisé dans des conditions d’hygiène, d’asepsie et de sécurité optimale pour le patient.
2014
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
cathétérisme veineux central
cathétérisme veineux central
cathétérisme veineux central
cathétérisme veineux central
cathétérisme veineux central
soins infirmiers
Contre-indications aux procédures
recommandation

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge des patients trachéotomisés de la période post-opératoire a la sortie
trachéotomie
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-PEC1403TRACHEOT.pdf
Objectifs : Assurer la prise en charge des soins dans les suites post-opératoires immédiates et jusqu’à la sortie. Ce protocole est limité aux soins de trachéotomie et ne prend pas en compte les soins annexes et les gestes chirurgicaux associés.
2014
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
période peropératoire
trachéotomie
information scientifique et technique
prise en charge personnalisée du patient

---
N3-AUTOINDEXEE
Tumeurs osseuses - Prise en charge des adolescents et jeunes adultes
http://espacecancer.sante-ra.fr/aja/Ressources/documents/AJA-TOS-0414.pdf
2014
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
recommandation professionnelle
adulte
enfants majeurs
Jeune adulte
adolescence
adolescent
tumeurs osseuses
gestion des soins aux patients
jeune adulte

---
N3-AUTOINDEXEE
Sarcomes des tissus mous - Prise en charge des adolescents et jeunes adultes
http://espacecancer.sante-ra.fr/aja/Ressources/documents/AJA-STM-0414.pdf
2014
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
recommandation professionnelle
Jeune adulte
gestion des soins aux patients
sarcomes
adolescent
sarcome, sai
adulte
Tissus
adolescence
enfants majeurs
tissus
jeune adulte

---
N1-SUPERVISEE
Indications de la rééducation en cancérologie : Fascicule 4 : Les déficiences liées aux Cancers des voies aéro-digestives supérieures
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/IndReeducfasc4VADS.pdf
Les déficiences liées aux cancers VADS, La temporalité des besoins de prises en charge est propre aux différents parcours thérapeutiques, Approche de la prise en charge des déficiences des tumeurs VADS, Les troubles respiratoires, Les troubles de la déglutition, Les troubles de la manducation, Les déficits de la voix et de la parole, Les troubles de la posture : déficits cervicaux et scapulaires, Les déficits liés aux sites de prélèvement de lambeau, La spécificité de la prise en charge de la douleur, La spécificité de la prise en charge des troubles lymphatiques, La spécificité de la prise en charge des troubles cognitifs, Personnalisation de la prise en charge, La prise en charge globale.
2014
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou

---
N1-SUPERVISEE
Fièvre (hors neutropénie fébrile)
Référentiel interrégional
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/Documents/Referentiels%20en%20soins%20de%20support/Urgences%20Fi%C3%A8vre%202014_12_12_J2R.pdf
Diagnostic positif de fièvre, prise en charge de la fièvre hors neutropénie fébrile.
2014
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
fièvre
fièvre

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge des patients tracheostomisés de la période post-opératoire à la sortie
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-PEC1403TRACHEOS.pdf
2014
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
sortie du patient
sortie
prise en charge personnalisée du patient
a comme patient
période postopératoire
avec une période
Périodique
Périodique

---
N1-SUPERVISEE
Technique de manipulation et d'entretien d'une chambre implantable
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-PEC1403CHAMBRE.pdf
Soins infirmiers permettant d’assurer la manipulation d’une chambre implantable dans des conditions d’hygiène, d’asepsie et de sécurité optimales pour le patient.
2014
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
recommandation professionnelle
pompes à perfusion implantables
soins infirmiers
pompes à perfusion implantables
pompes à perfusion implantables

---
N1-VALIDE
Autour de la sédation en fin de vie - Réflexions éthiques d'un groupe pluridisciplinaire sur les représentations de la sédation
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/sedation-fin-vie.pdf
2013
false
N
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
Représentation
information scientifique et technique
malades en phase terminale
sédation profonde
accompagnement de la fin de la vie

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer du sein - Chirurgie Prophylactique
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/PRA-SEI-1312CHIRPROS.pdf
2013
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
recommandation professionnelle
tumeurs du sein
cancer
chirurgie générale
cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Référentiels de Bon usage - Cancers gynécologiques
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/RBU-GYN-1206-DET.pdf
2013
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
recommandation professionnelle
tumeurs de l'appareil génital féminin
cancers gynecologiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Référentiels hématologie : Lymphome malin non Hodgkinien
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-lmnh.aspx
Les référentiels régionaux sont destinés à garantir la qualité et la cohérence des pratiques médicales. Ce sont des documents d’aide à la prise en charge diagnostique, thérapeutique et de suivi les plus adaptés au regard des données scientifiques actuelles. Leur élaboration est basée sur une méthodologie rigoureuse caractérisée par l’implémentation des recommandations nationales en groupe de travail pluridisciplinaire. L’implémentation permet à la fois l’appropriation des recommandations nationales par les professionnels et la prise en compte des parcours de soins les plus adaptés dans le contexte régional. Par ailleurs, ces référentiels sont des outils pédagogiques, présentés sous forme synthétique et adaptés à une utilisation pratique notamment lors des RCP. Les référentiels régionaux sont mis à jour au maximum tous les 3 ans et dès qu’une nouvelle recommandation nationale est diffusée.
2013
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
recommandation professionnelle
lymphome malin non hodgkinien
hématologie
lymphome hodgkinien, sai
hématologique

---
N1-SUPERVISEE
Pose et entretien d'une voie veineuse périphérique
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-PEC1403VVP.pdf
Soins infirmiers permettant d’assurer la pose, l’entretien et la surveillance d’une voie veineuse périphérique (V.V.P.) dans des conditions d’hygiène et de sécurité optimales pour le patient.
2013
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
cathétérisme périphérique
cathétérisme périphérique
cathétérisme périphérique
cathétérisme périphérique
cathétérisme périphérique
événements indésirables associés aux soins
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge d'une personne bénéficiant d'une chirurgie réparatrice par lambeau de la période post-opératoire à la sortie
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-PEC1206CHIRREP.pdf
Soins infirmiers techniques et éducatifs auprès des patients bénéficiant d’une chirurgie réparatrice par lambeau.
2012
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
procédures de chirurgie reconstructive
procédures de chirurgie reconstructive
procédures de chirurgie reconstructive
procédures de chirurgie reconstructive
procédures de chirurgie reconstructive
Contre-indications aux procédures
événements indésirables associés aux soins
recommandation professionnelle
gestion des soins aux patients
lambeaux chirurgicaux
période postopératoire

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge d'une personne mastectomisée avec curage ganglionnaire de la période post-opératoire à la sortie
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-PEC1206MASTACUR.pdf
Soins infirmiers techniques et éducatifs auprès des patientes mastectomisées avec curage ganglionnaire.
2012
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
mastectomie
mastectomie
mastectomie
mastectomie
mastectomie
mastectomie
événements indésirables associés aux soins
recommandation professionnelle
lymphadénectomie
période postopératoire
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge d'une personne mastectomisée sans curage ganglionnaire de la période post-opératoire à la sortie
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-PEC1206MASTSCUR.pdf
Soins infirmiers techniques et éducatifs auprès des patientes mastectomisées sans curage ganglionnaire.
2012
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
mastectomie
mastectomie
mastectomie
mastectomie
mastectomie
mastectomie
événements indésirables associés aux soins
recommandation professionnelle
période postopératoire
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Modalités d'administration par voie intra veineuse des cytotoxiques et gestion de leurs effets secondaires
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-PEC1206ADMCYTO.pdf
L’administration des cytotoxiques comprend deux aspects : l’administration proprement dite et la prise en charge des effets secondaires du traitement.
2012
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
cytotoxines
cytotoxines
soins infirmiers
recommandation professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Pose et entretien d'une sonde vésicale
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/BPA-PEC1212SONDEVES.pdf
2012
false
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
information scientifique et technique
entretiens comme sujet
cathéters urinaires

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome confusionnel
Référentiel interrégional
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/Documents/Referentiels%20en%20soins%20de%20support/Urgences%20Syndrome%20confusionnel%20J2R%202012_12_06_07.pdf
Définition, symptomatologie, patient atteint de cancer et présentant un syndrome confusionnel aigu, prise en charge symptomatique, principales étiologies organiques, principales causes iatrogènes.
2012
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
tumeurs
confusion
confusion
confusion
confusion

---
N1-SUPERVISEE
Quand transfuser ?
Référentiel interrégional
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/Documents/Referentiels%20en%20soins%20de%20support/URGENCES%20Transfusion%20J2R%202012_12_06-07.pdf
Les patients atteints de cancer sont particulièrement fragiles du fait de leur maladie cancéreuse et des traitements qui leur sont délivrés. Sous la thématique «Urgences chez le patient atteint de cancer» sont regroupées des situations cliniques présentant un risque vital ou des séquelles si des mesures thérapeutiques ne sont pas mises en oeuvre rapidement.
2012
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
tumeurs
transfusion sanguine
transfusion sanguine
transfusion sanguine
transfusion sanguine

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome occlusif
Référentiel interrégional
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/Documents/Referentiels%20en%20soins%20de%20support/URGENCES%20Syndrome%20occlusif%20J2R%202012_12_06-07.pdf
Diagnostic, patient atteint de cancer et présentant un syndrome occlusif, prise en charge symptomatique.
2012
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
tumeurs
occlusion intestinale
occlusion intestinale
occlusion intestinale
occlusion intestinale

---
N1-SUPERVISEE
Cancers urologiques et génitaux de l'homme
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/RBU-URO-1106DET.PDF
2011
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
antinéoplasiques
antinéoplasiques
tumeurs du rein
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs du testicule
Mâle
tumeurs de la prostate
tumeurs du pénis
recommandation professionnelle
tumeurs de l'appareil génital mâle

---
N1-VALIDE
Cancers bronchiques à petites cellules
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-capc.aspx
Indication du niveau de preuve, le CBPC représente actuellement 15 à 20 % des tumeurs bronchiques primitives, et survient préférentiellement entre 55 et 65 ans (5 000 cas par an minimum en France)
2010
false
O
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
carcinome pulmonaire à petites cellules
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Carcinomes sarcomatoïde
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-carcinome-sarcomatoide.aspx
Indication du niveau de preuve, Les carcinomes sarcomatoïdes pulmonaires sont des tumeurs pulmonaires rares appartenant au groupe des carcinomes bronchiques non à petites cellules, dont ils représentent 2 à 3 % des cas. Leurs caractéristiques cliniques, radiologiques et évolutives spécifiques sont peu connues. La plupart des données disponibles sont issues d'études cliniques anciennes ou de séries anatomo-pathologiques reposant sur une définition histologique antérieure à la classification OMS de 1999, qui les a individualisé au sein des carcinomes bronchiques non à petites cellules.
2010
false
O
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome à cellules acineuses
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Cancers bronchiques non à petites cellules
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-cnapc.aspx
Indication du niveau de preuve, Le cancer bronchique non à petites cellules représente la forme histologique la plus fréquente des cancers bronchiques. Il est la première cause de décès par cancer dans la population masculine. Son incidence est estimée entre 40 et 70 pour 100 000 en France pour l'homme.
2010
false
O
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Cancers du sein : référentiel régional
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-sein.aspx
2010
false
N
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
antinéoplasiques
tumeurs du sein
recommandation professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Hypercalcémie
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/Documents/Referentiels%20en%20soins%20de%20support/Urgences%20Hypercalc%C3%A9mie%202010_12%20J2R.pdf
Les patients atteints de cancer sont particulièrement fragiles du fait de leur maladie cancéreuse et des traitements qui leur sont délivrés. Sous la thématique « Urgences chez le patient atteint de cancer » sont regroupées des situations cliniques présentant un risque vital ou des séquelles si des mesures thérapeutiques ne sont pas mises en œuvre rapidement.
2010
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
hypercalcémie

---
N1-VALIDE
Tumeurs épithéliales thymiques
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-thymus.aspx
Les tumeurs épithéliales du thymus, incluant thymomes et carcinomes thymiques, sont des tumeurs rares (250 nouveaux cas par an en France) : elles appartiennent au groupe des maladies dites orphelines
2010
false
N
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
858 tumeurs épithéliales thymiques
tumeurs du thymus
tumeurs du thymus
tumeurs du thymus
recommandation professionnelle
algorithme

---
N1-VALIDE
Tumeurs bronchiques neuroendocrines
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-tumeurs-neuroendocrines.aspx
Le carcinome à petites cellules (CPC) a toujours été considéré comme une entité clinico-pathologique distincte, ce qui n'est pas le cas des carcinomes neuroendocrines à grandes cellules, regroupés avec les carcinomes bronchiques non à petites cellules (CNPC) dans la classification histologique actuelle, et donc censés bénéficier de la même prise en charge diagnostique et thérapeutique
2010
false
N
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
Tumeurs des bronches
carcinome neuroendocrine
métastase tumorale
Tumeurs des bronches
carcinome neuroendocrine
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Mésothéliome malin de la plèvre
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-plevre.aspx
Indication du niveau de preuve, Le mésothéliome malin est un cancer primitif développé à partir d'une séreuse, le plus souvent la plèvre, de façon moins fréquente le péritoine et exceptionnellement le péricarde ou la tunique vaginale testiculaire. Le mésothéliome malin de la plèvre est une tumeur rare, touchant environ 800 à 1000 personnes chaque année en France, avec une prédominance masculine importante
2010
false
O
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
mésothéliome
tumeurs de la plèvre
tumeurs de la plèvre
mésothéliome
recommandation professionnelle
algorithme

---
N3-AUTOINDEXEE
Compressions médullaires
tumeurs, Traitement d'urgence
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/Documents/Referentiels%20en%20soins%20de%20support/Urgences%20Compressions%20medullaires%202010_12_J2R.pdf
Les patients atteints de cancer sont particulièrement fragiles du fait de leur maladie cancéreuse et des traitements qui leur sont délivrés.
2010
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
traitement d'urgence
syndrome de compression médullaire

---
N1-VALIDE
Endomètre
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-endometre.aspx
2009
false
N
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
tumeurs de l'endomètre
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Col de l'utérus
http://espacecancer.sante-ra.fr/Pages/referentiel-uterus-col-uterin.aspx
2009
false
N
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
tumeurs du col de l'utérus
recommandation professionnelle
algorithme

---
Nous contacter.
28/11/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.