Libellé préféré : activité solaire;

Définition du MeSH : Tout type de variation du rendement énergétique du soleil. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : Éruption solaire;

Traduction automatique Wikipédia : Cycle solaire;

Hyponyme MeSH : Tâches solaires; Taches solaires; Éruptions solaires; Évènements de particules solaires; Épisodes de particules solaires; Éruptions chromosphériques;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle solaire;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Tout type de variation du rendement énergétique du soleil. [Traduction effectuée avant 2008]

N3-AUTOINDEXEE
Impact de l’activité solaire en médecine: étude sur la crise d’épilepsie
http://www.sudoc.fr/245251499
Introduction : L’activité solaire, représentée par la variation temporelle et cyclique du nombre de taches solaires et d’éruptions solaires, provoque une modification de l’activité géomagnétique. De nombreuses études ont montré l’influence de cette activité solaire dans différentes pathologies médicales. Parallèlement, la survenue de crise d’épilepsie pourrait, en partie, être liée à des facteurs de risques environnementaux tels que ceux liés à la météorologie terrestre par exemple. Objectif : Après avoir défini la notion d’activité solaire puis réalisé une revue de littérature sur l’impact de cette activité sur des pathologies médicales et dans d’autres domaines non médicaux dans laquelle il sera discuté des mécanismes physio-pathologiques appliqués à chacun de ces éléments ; il s’agissait de déterminer, par le biais d’une étude dédiée, si l’activité solaire pouvait représenter un facteur de risque environnemental sur la survenue de crise d’épilepsie. Méthode : Au travers d’une étude rétrospective menée sur plus de huit ans, nous avons corrélé de façon quotidienne, 11924 consultations médicales aux Urgences Adultes et Enfants du CHU de Lille pour motif de crises d’épilepsies, aux données de l’activité solaire représentée par le nombre de taches solaires, d’éruptions solaires et par l’indice d’activité géomagnétique Ap. Résultats : Il a été retrouvé des corrélations statistiquement significatives entre le nombre de taches solaires et le nombre total de consultations médicales pour crise d’épilepsie [r 0.2484 ; p-value 0.0101 0.05] et entre le nombre d’éruptions solaires et le nombre total de consultations médicales pour crise d’épilepsie [r 0.2364 ; p-value 0.0147 0.05]. La corrélation statistiquement significative la plus forte est retrouvée entre le nombre de taches solaires et le nombre de consultations médicales pour crise d’épilepsie partielle [r 0.5467 ; p-value 1.597.10 -9 0.05]. Discussion : Le mécanisme biologique physio-pathologique sous-jacent, le plus discuté dans la littérature, serait en lien avec l’hormone mélatonine qui serait affectée négativement par la forte activité solaire. Or, cette hormone serait anti-convulsante. Conclusion : La forte activité solaire pourrait représenter un facteur de risque environnemental sur la survenue de crise d’épilepsie. Cependant, d’autres études sont nécessaires pour étayer les présents résultats avant d’adopter de possibles stratégies de prévention basées sur la météorologie spatiale.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
epilepsie
collecte de données
crises épileptiques
épilepsie
Épilepsie
activité solaire
Epilepsie
épilepsie

---
Nous contacter.
06/12/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.