" /> brigatinib - CISMeF





Libellé préféré : brigatinib;

Synonyme CISMeF : AP26113;

Traductions automatiques des définitions par l'ANS : Un inhibiteur oral des récepteurs tyrosine kinases anaplasiques lymphomes kinases (ALK) et du récepteur au facteur de croissance épidermique (EGFR) à activité antinéoplasique potentielle. Le bréatinib s'attache aux protéines de fusion ALK kinase et ALK, ainsi qu'aux formes de EGFR et de mutant, ce qui conduit à l'inhibition de la kinase ALK et de la kinase du EGFR, perturbe leurs voies de signalisation et finit par inhiber la croissance des cellules tumorales dans les cellules tumorales sensibles. De plus, l'AP26113 semble surmonter la résistance basée sur des mutations. Le récepteur de l'insuline est superfamilial et joue un rôle important dans le développement du système nerveux ; les dysrégulations ALK et les réarrangements géniques sont associées à une série de tumeurs. Le EGFR est surexprimée dans divers types de cellules cancéreuses;

Traductions automatiques par l'ANS : 2- (((méthoxy-2) (méthyl-4 pipérazinyl-1) -4 phényl) -2- (méthyl-4 pipérazin-1-yl) pipéridine-1-yl) phényl) amino) pyrimidine-4) amino) phényl) diméthyl-, delta5-phosphanone; 5-chloro-N4- [2- (diméthylphosphoryl) phényl] -N2- [2-méthoxy-4 [4- (4-méthylpiperazine-1-yl) pipéridine-1-yl] phényl-phényl-pyrimidine-2,4-diamine; alunbrig; AP 26113; AP-26113; bréatinib;

UNII : HYW8DB273J;

InChIKey : AILRADAXUVEEIR-UHFFFAOYSA-N;

Numéro CAS : 1197953-54-0;

Molécule : AP 26113; AP-26113;

Codes issus des synonymes : 50710;

Détails


Vous pouvez consulter :


Nous contacter.
27/09/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.