" /> mésilate de dihydroergotamine - CISMeF





Libellé préféré : mésilate de dihydroergotamine;

Traductions automatiques des définitions par l'ANS : Un dérivé de l'ergot de seigle à activité agonistique pour les récepteurs alpha-adrénergiques, sérotoninergiques et dopaminergiques. Le mésylate de dihydroergotamine est le plus susceptible de soulager les céphalées migraineuses en liant et en stimulant le sous-type du récepteur 5-HT1D, causant ainsi une constriction des vaisseaux cérébraux. Cependant, il a aussi été proposé que le mésylate de dihydroergotamine intervient sur les récepteurs 5-HT1D sur les terminaisons nerveuses sensorielles du système trigéminé, diminuant de ce fait la libération de neuropeptides pro-inflammatoires.;

Traductions automatiques par l'ANS : 3 ', 6', 18-trione, 9,10-dihydro-12 '-hydroxy-2' -méthyl-5 '- (phénylméthyl) -, (5' alpha) -, monométhanesulfonate (sel); 9,10-dihydroergotamine mésylate; migranal;

UNII : 81AXN7R2QT;

InChIKey : ADYPXRFPBQGGAH-UMYZUSPBSA-N;

Numéro CAS : 6190-39-2;

Formule chimique : C33H37N5O5.CH4O3S;

Code ChEBI : CHEBI:59756;

Détails


Vous pouvez consulter :


Nous contacter.
24/09/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.