" /> intégrine - CISMeF





Libellé préféré : intégrine;

Traductions automatiques des définitions par l'ANS : Les intégrines sont des récepteurs glycoprotéiques transmembranaires qui assurent la médiation de l'adhésion entre la matrice cellulaire et la cellule, et induisent des signaux régulant l'expression des gènes et la croissance cellulaire. Il s'agit de molécules hétérodimériques consistant en des sous-unités alpha et beta liées de manière non covalente. Les différentes combinaisons de polypeptides alpha et bêta forment des complexes qui varient dans leurs spécificités de liaison des ligand. Les sous-unités alpha et bêta ont toutes deux un domaine cytoplasmique qui interagit avec le cytosquelette (et éventuellement des molécules de signalisation), une région transmembranaire et un large domaine extracellulaire interagissant avec la matrice extracellulaire. (de l'OMIM 147557);

Traductions automatiques par l'ANS : Matrice extracellulaire des intégrines; Récepteur de l'intégrine; Récepteur RGD;

Détails


Vous pouvez consulter :


Nous contacter.
23/09/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.