Libellé préféré : Cancer colorectal;

Acronyme CISMeF : CCR;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Dépliants en planche - Dépistage du cancer colorectal - Dès 50 ans, un test à faire chez soi tous les 2 ans
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Depliants-en-planche-Depistage-du-cancer-colorectal-Des-50-ans-un-test-a-faire-chez-soi-tous-les-2-ans
Ce dépliant explique l’importance du dépistage du cancer colorectal et les modalités pratique du test. Il est dédié à l’envoi des invitations pour le dépistage organisé. Nous vous remercions d'utiliser le format carte postale pour l'information du grand public, et pour vos manifestations et événements publiques.
2020
INCa - Institut National du Cancer
France
brochure pédagogique pour les patients
Dépliant
cancer du colon; cancer du rectum
Soi
dépistage du cancer
Dépistage précoce du cancer
Cancer colorectal
tumeurs colorectales
moi
dû à
cancer
Cancer colorectal
dépistage du cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Le cancer colorectal : éviter plus de 6 500 décès par an
https://www.e-cancer.fr/Presse/Dossiers-et-communiques-de-presse/Le-cancer-colorectal-eviter-plus-de-6-500-deces-par-an
Deuxième cancer le plus meurtrier, le cancer colorectal est chaque année responsable de plus de 17 000 décès. En 2018, ce sont plus de 43 000 femmes et hommes pour lesquels un cancer colorectal a été détecté. L’incidence et la mortalité de ce cancer pourraient diminuer avec l’augmentation de la participation au programme national de dépistage.
2020
INCa - Institut National du Cancer
France
information patient et grand public
tumeurs colorectales
Décès
tumeur maligne, sai
Cancer colorectal
Décès
Atrophie multisystématisée
cancer
mort
cancer du colon; cancer du rectum
Cancer colorectal

---
N3-AUTOINDEXEE
Dépistage du cancer colorectal - Accompagner vos patients de 50 à 74 ans
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Depistage-du-cancer-colorectal-Accompagner-vos-patients-de-50-a-74-ans
Cet outil résume les points clés du dépistage organisé du cancer colorectal et en présente les modalités.
2020
INCa - Institut National du Cancer
France
information scientifique et technique
cancer
Acrospirome eccrine
Cancer colorectal
service d'aide bénévole au patient à mobilité réduite
tumeurs colorectales
a comme patient
cancer du colon; cancer du rectum
dépistage du cancer
Dépistage précoce du cancer
dû à
Cancer colorectal
dépistage du cancer

---
N1-SUPERVISEE
Référentiel national / normes d’échanges entre les différentes parties-prenantes pour le dépistage du cancer colorectal
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/REFERENTIEL-NATIONAL-NORMES-D-ECHANGES-ENTRE-LES-DIFFERENTES-PARTIES-PRENANTES-POUR-LE-DEPISTAGE-DU-CANCER-COLORECTAL
Ce document décrit les principaux points de cadrage des échanges, dans le programme de dépistage organisé du cancer colorectal, de la transmission d’informations par les régimes d’assurance maladie à la transmission de résultats par les laboratoires. La mise à disposition de ce référentiel et son utilisation par les Centres régionaux de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) participent à la qualité de la mise en œuvre de ce programme.
2020
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
tumeurs colorectales
Dépistage précoce du cancer
diffusion de l'information
partage des données
Échange d'informations de santé
laboratoires
systèmes d'information de laboratoire d'analyses médicales
tests immunologiques
Dépistage précoce du cancer
rapport
normes de référence
Cancer colorectal
tumeurs colorectales
dépistage du cancer
Dépistage précoce du cancer

---
N2-AUTOINDEXEE
Matériel d’information pour les patients: critères de qualité
Itinéraire clinique des patients atteints du cancer colorectal
https://bullmed.ch/fr/article/doi/bms.2019.17889/
Dans le cadre d’un projet pilote, vingt sociétés de discipline et professions impliquées dans le traitement de patients atteints du cancer colorectal ont élaboré et adopté, dans un processus ascendant et structuré, l’itinéraire clinique des patients atteints du cancer colorectal incluant des interventions clés clairement définies. Idéalement, celui-ci doit être complété par du matériel d’information pour les patients, destiné à soutenir l’entretien médecin-patient. Pour cela, il faut toutefois préalablement définir les critères de qualité auxquels ce matériel d’information doit répondre.
2019
Bulletin des médecins suisses
France
article de périodique
cancer du colon; cancer du rectum
Cancer colorectal
cancer
tumeur maligne, sai
Cancer colorectal
tumeurs colorectales
cancer
programme clinique
patient informé
information en santé des consommateurs
équipement et fournitures
Matériaux

---
N3-AUTOINDEXEE
Suivi au long cours des patients atteints de cancer du sein, cancer colorectal et cancer de la prostate, par les médecins généralistes comparé aux spécialistes : une revue systématique de la littérature de 2006 à 2017
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02139222
La durée de vie des patients ayant eu un cancer du sein, colorectal et de prostate augmente. Le suivi au long cours est fait soit par les médecins généralistes, soit par les spécialistes, soit par les deux. Les recommandations ne définissent pas le rôle des différents médecins dans ce cadre. L'objectif de notre étude est de comparer le suivi au long cours entre les spécialistes et les généralistes en termes de morbi-mortalité, qualité de vie et coût efficacité.Une revue systématique de la littérature des articles publiés entre 2006 et 2017 en interrogeant MEDLINE, EMBASE, Cochrane library, BDSP et recherche de la littérature grise a été menée selon la méthodologie Cochrane. Les patients ayant eu un diagnostic de cancer du sein, colorectal et prostatique après la fin des traitements adjuvants ont été inclus.En termes de morbi-mortalité, il n'y a pas de différence pour le cancer du sein, pas de donnée significative pour le cancer colo-rectal et pas de donnée pour la prostate. Il n'y a pas de différence de qualité de vie pour cancer du sein et colo-rectal, et pas de donnée pour le cancer de prostate. Les patients suivis par les spécialistes bénéficient plus du suivi recommandé pour le cancer. Les patients suivis par les généralistes bénéficient plus du suivi et de dépistage des pathologies non liées au cancer. Les méthodes d'évaluation du coût efficacité pour le suivi du cancer du sein et prostatique sont en faveur d'un suivi précoce par les médecins généralistes.Des études plus récentes, avec un effectif et une durée de suivi plus importants seraient nécessaires pour tirer une conclusion générale.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
prostatisme
Littérature
Systématique
Cancer colorectal
Fracture de fatigue
spécialisation
Cancer colorectal
Fossette congénitale de la papille optique
Cancer du sein
tumeurs de la prostate
littérature de revue comme sujet
Cancer de la prostate
a comme patient
médecin spécialiste
dû à
tumeurs du sein
continuité des soins
médecins généralistes
cancer
Spécialistes
Systématique
Cancer de la prostate
Systématique
tumeurs colorectales
cancer du colon; cancer du rectum
Revue systématique
prostate, sai
cancer de la prostate
Cancer du sein
tumeur maligne, sai
Médecins
Systématique
Revue systématique

---
N3-AUTOINDEXEE
Impact du développement d’un centre expert régional en endoscopie interventionnelle sur le taux de prise en charge chirurgicale des lésions bénignes dans le cadre du dépistage du cancer colorectal, une étude de population
http://www.sudoc.fr/240097262
Introduction : La prise en charge chirurgicale reste encore trop souvent réalisée en première intention pour les larges polypes bénins du colon. Nous rapportons l’évolution de la prise en charge des lésions bénignes dépistées dans le cadre du dépistage organisé du cancer colorectal (CCR). Matériels et méthodes : Nous avons réalisé une étude de population en Haute-Vienne analysant l’évolution de la prise en charge chirurgicale des polypes bénins de plus de 2 cm découverts dans le cadre du dépistage organisé du CCR après l’implémentation d’un réseau spécialise de prise en charge des lésions superficielles du colon. Résultats 1571 patients ont eu une coloscopie suite à un test positif, avec une lésion pour 981 patients. Le taux de détection adénome (TDA) était plus faible en 2012 (Hemoccult II) qu’en en 2016 et 2017 (FIT) (40% vs 60% vs 57%, p 0.0001). Le taux de chirurgie pour lésions bénignes diminuait de 14,6% en 2012 à 7,5% en 2016 et 5% en 2017 (p 0.016). Les facteurs de risque de chirurgie pour lésions bénignes étaient l’année 2012 (OR:3.35, p 0,22), la dysplasie de haut grade (OR:2,49, p 0,04), carcinome in situ (OR:5, p 0,003), la taille 20mm (OR17,39, p 0,0001), le secteur privé (OR:6,6, p 0,0002). La morbidité de la chirurgie pour polype bénin de plus de 2 cm était de 20,4% a un mois et son cout 6 fois plus élevé que la prise en charge endoscopique. Conclusion : La mise en place d’un réseau spécialisé de prise en charges des larges polypes du colon permet une diminution de la prise en charge chirurgicale de ces lésions.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
cancer du colon; cancer du rectum
endoscopie
population
Bénin
cancer
dépistage du cancer
endoscopie
collecte de données
lésion
tumeurs colorectales
consultants
dépistage du cancer
gestion des soins aux patients
Centre
Bénin
complications peropératoires
Dépistage précoce du cancer
Cancer colorectal
Lésions chirurgicales
central
Endoscopie
Cancer colorectal

---
N3-AUTOINDEXEE
DIAGNOSTIC MOLECULAIRE DES PREDISPOSITIONS GENETIQUES AUX CANCERS DU TUBE DIGESTIF : PREDISPOSITIONS AU CANCER COLORECTAL
https://anpgm.fr/media/documents/ANPGM_140-Predispositions_cancers_digestifs.pdf
2019
ANPGM
France
recommandation professionnelle
Cancer colorectal
prédisposition génétique à une maladie
tumeurs colorectales
anatomopathologie moléculaire
aucun diagnostic
Diagnostic
digestif
Tube digestif
Génétique moléculaire
Génétique moléculaire
cancer du colon; cancer du rectum
prédisposition génétique
génétique moléculaire
cancer
Cancer colorectal
tumeur maligne, sai
tube
tube digestif
diagnostic
biologie moléculaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation oncogériatrique : optimisation de la prise en charge du cancer colorectal du patient âgé
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02318974
Introduction. L’évaluation gériatrique complète (CGA) est recommandée pour la prise en charge thérapeutique des patients âgés atteints de cancer afin de choisir le meilleur traitement en considérant l’état de vulnérabilité du patient. Le but de l’étude était de déterminer si la présence de facteurs gériatriques et/ou de marqueurs de fragilité, était associée à une réduction de dose des chimiothérapies prescrites chez des patients âgés atteints de cancer colorectal. Les objectifs secondaires étaient 1. de déterminer si ces paramètres sont associés à une toxicité précoce de la chimiothérapie, 2. de vérifier si les réductions de doses étaient bien corrélées aux recommandations de traitement des oncogériatres. Matériel et méthode. C’est une étude rétrospective, descriptive, monocentrique. Tous les patients âgés de 70 ans, avec un cancer colorectal nécessitant une chimiothérapie pour lesquels une évaluation oncogériatrique a été réalisée à la demande des oncologues avant la décision de traitement ont été inclus. Résultats et discussion. La réduction de dose d’emblée de chimiothérapies concernait 13 patients (46,4%). Celle-ci n’était associée à aucun paramètre oncologique ni domaine gériatrique ni marqueur de fragilité. Concernant les recommandations de traitements issues de l’évaluation oncogériatrique, seulement 34,5% des stratégies de traitements recommandées par les oncogériatres étaient identiques et 65,5% des propositions thérapeutiques nécessitaient une adaptation de traitements. Conclusion. Notre étude montre bien que la CGA, bien que demandée et réalisée ne permet pas aux oncologues de suivre les recommandations de traitement et d’adaptation des protocoles de façon systématique.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
cancer du colon; cancer du rectum
Cancer colorectal
études d'évaluation comme sujet
Cancer colorectal
a comme patient
gestion des soins aux patients
âge
cancer
sujet âgé
tumeurs colorectales
tumeur maligne, sai

---
N2-AUTOINDEXEE
Arrêté du 19 mars 2018 modifiant l'arrêté du 29 septembre 2006 relatif aux programmes de dépistage organisé des cancers et portant modification du cahier des charges du dépistage organisé du cancer colorectal
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=F0F54DA13E486D33363426F7AE6556C9.tplgfr33s_1?cidTexte=JORFTEXT000036732278&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000036732182
2018
false
false
false
Legifrance
France
français
texte juridique
arthropathie-periarthropathie ex
Cancer colorectal
cancer
cancer
dépistage du cancer
Programmes
Fossette congénitale de la papille optique
Fracture induite
dépistage du cancer
Organisation
mars
cancer du colon; cancer du rectum
Accident de la vie courante
Organisation
arrêté
anemie ferriprive
altéré
Cancer colorectal
relatif
organisation
Dépistage de masse
tumeurs colorectales
programmes
Dépistage précoce du cancer

---
N2-AUTOINDEXEE
Pratiques de dépistage du cancer colorectal chez les personnes, cinq ans après un diagnostic de cancer
Séminaire interne du SESSTIM
https://youtu.be/dT5AW3McRSI
https://sesstim.univ-amu.fr/video-box/seminaire-interne-du-sesstim-adeline-monet
Adeline Monet
2018
SESSTIM
France
matériel d'enseignement audio-visuel
cancer
tumeurs colorectales
Diagnostic
Pratique
cancer du colon; cancer du rectum
dépistage du cancer
Cancer colorectal
Cancer colorectal
dépistage du cancer
médecin (médecine interne)
personnes
aucun diagnostic
Dépistage précoce du cancer
Personna +
diagnostic

---
N2-AUTOINDEXEE
Probiotiques et cancer : exemple du cancer colorectal
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01957146/document
Ce travail n’a pas pour but de présenter les probiotiques mais de chercher un lien entre ces derniers et le cancer colorectal. En France, le cancer colorectal est la deuxième cause de mortalité par cancer après le cancer du poumon. Comme son nom l’indique, il touche le colon ou le rectum. Ces derniers abritent des millions de bactéries : le microbiote intestinal. Dans ce travail nous nous sommes demandé si le microbiote intestinal avait une influence sur la cancérogenèse colorectale. Les probiotiques étant des micro-organismes vivants destinés à être ingérés pour agir au niveau digestif, il est alors intéressant d’étudier leurs potentiels effets dans un contexte de cancer colorectal.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
cancer
tumeur maligne, sai
cancer
cancer du colon; cancer du rectum
probiotiques
Cancer colorectal
Cancer colorectal
tumeurs colorectales

---
N2-AUTOINDEXEE
Les outils de communication manquant aux médecins généralistes pour mieux comprendre les motivations de leurs patients vis-à-vis du dépistage du cancer colorectal, afin d’augmenter le taux de participation. Étude qualitative par entretiens individuels
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01947364/document
Contexte : depuis la mise en place du dépistage organisé du Cancer Colorectal en France, le taux de participation de la population reste inférieur à l’objectif européen fixé. Le médecin généraliste a une place centrale au sein du dispositif. L’arrivée récente du test immunologique est l’occasion de relancer des travaux de recherche. Objectif : évaluer les outils de communication manquant aux médecins généralistes pour mieux comprendre les motivations de leurs patients vis-à-vis du dépistage du Cancer Colorectal, dans le but d’augmenter le taux de participation. Méthode : étude qualitative par entretiens individuels semi dirigés auprès de 15 médecins généralistes d’Ille et Vilaine. Principaux résultats : huit grands axes de réponse sont ressortis de l’étude : le ressenti des patients vis-à-vis du test, les freins au dépistage, la communication avec le patient, l’échange centré sur la prévention, la communication de masse, la communication entre professionnels, les outils de traçabilité et l’évaluation du nouveau test de dépistage. Les médecins généralistes notaient une meilleure adhésion au dépistage depuis l’arrivée du test immunologique. Ils ont cité divers outils de communication qu’ils utilisaient déjà pour promouvoir le dépistage ainsi que des outils extérieurs comme les médias ou les relances de l’ADECI. Ils ont proposé de nouveaux outils comme une consultation dédiée au dépistage, créer des contrôles par l’ADECI, avoir un listing d’arguments préétablis, élaborer un test sans manipulation de selles ou encore simplifier le courrier envoyé aux patients. Conclusion : l’augmentation de participation au dépistage doit être un enjeu prioritaire si l’on veut diminuer la mortalité du cancer colorectal. Les différents outils de communication cités par les médecins généralistes pourraient constituer des pistes pour développer des stratégies de communication auprès des médecins et des patients afin d’augmenter le taux de participation à ce dépistage.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Communication
Médecins
Communication
motivation
dépistage du cancer
Motivation
outil
cancer
motivation diminuée
virus de l'immunodéficience simienne
Motivation
Entretien
Cancer colorectal
patients
cancer
recherche qualitative
communication
Cancer colorectal
faute professionnelle
vis orthopédiques
motivation
cancer du colon; cancer du rectum
dépistage du cancer
a comme patient
dû à
entretiens comme sujet
médecins généralistes
Dépistage précoce du cancer
entretien
tumeurs colorectales

---
N2-AUTOINDEXEE
Critères de qualité de la coloscopie dans le dépistage du cancer colorectal : évaluation des pratiques au CHU de Rouen sur la période de 2014 à 2018
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01920865/document
Objectif de l'étude : br Évaluer la qualité des coloscopies réalisées sous anesthésie générale au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Rouen dans le cadre du dépistage du cancer colorectal chez les patients âgés de 50 ans et plus sur la période 2014-2018. br Patients et méthodes : br Étude rétrospective descriptive observationnelle incluant tous les patients de 50 ans et plus ayant réalisé une coloscopie sous anesthésie générale dans le cadre du dépistage du cancer colorectal organisé ou individuel chez les sujets à risque moyen ou élevé de développer un cancer colorectal au cours des premiers semestres 2014, 2016 et 2018 au sein de l'unité d'endoscopie digestive du service d'Hépato-gastroentérologie du CHU de Rouen. br Résultats : br Sur un total de 1188 coloscopies réalisées sous anesthésie générale, 571 patients ont été inclus sur l'ensemble des trois périodes dont 133 au cours du premier semestre 2014, 210 au cours du premier semestre 2016 et 228 au cours du premier semestre 2018. La moyenne d'âge était de 66,5 ans (50-95 ans). Au cours des premiers semestres 2014, 2016 et 2018, le score de Boston était utilisé dans respectivement 18,8%, 54,3% et 86,4% des cas et le taux de patients avec une préparation satisfaisante (score de Boston k6) était respectivement de 56%, 72,8% et 89,3% en 2014, 2016 et 2018 (p 0,001). Le taux d'intubation cæcal était respectivement de 80,5%, 88,6% et 91,7% en 2014, 2016 et 2018 (p 0,002). Les classifications de Paris, NICE, SANO ou KUDO n'étaient jamais utilisées pour la description lésionnelle en 2014, puis étaient utilisées dans 10,4% en 2016 et 64,3% en 2018. Le taux de résection de polypes de taille 3 mm avec une anse était respectivement de 82,7%, 88% et 95% en 2014, 2016 et 2018. Le taux de détection des adénomes (TDA) global était respectivement de 24,3%, 26,9% et 28,7% en 2014, 2016 et 2018 (p 0,4). Le TDA pour test fécal positif dans le cadre du dépistage organisé du cancer colorectal était de 50%, 60% et 45% en 2014, 2016 et 2018. Sur les 571 patients étudiés, 3 perforations coliques ont été relevées (soit un taux 0,52%) et aucun décès secondaire à l'examen n'est survenu. br Conclusion : br Notre activité de dépistage du cancer colorectal au sein du CHU de Rouen reste faible mais se développe rapidement à la faveur d'un nombre de plus en plus important d'examens. L'amélioration de la qualité de la préparation colique a permis d'augmenter significativement le taux de coloscopies complètes et d'optimiser la détection lésionnelle avec une augmentation du taux de détection des adénomes entre 2014 et 2018. Il serait intéressant de poursuivre l'évolution régulière de notre pratique hospitalo-universitaire dans le cadre de cette démarche qualité dont « l'accréditation ou labellisation » des endoscopistes et/ou Centres sera probablement la prochaine étape à appréhender.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
hôpitaux universitaires
Cancer colorectal
cancer
dépistage du cancer
études d'évaluation comme sujet
Fracture induite
Fracture comminutive
cancer du colon; cancer du rectum
dépistage du cancer
cancer
Cancer colorectal
coloscopie
Évaluation qualitative
Pratique
a une évaluation
tumeurs colorectales
Dépistage précoce du cancer

---
N2-AUTOINDEXEE
La réalisation du dépistage du cancer du col de l’utérus par frottis cervico-utérin est-elle associée à la réalisation du dépistage du cancer du sein et colorectal chez les femmes de 50 à 65 ans ?: étude ancillaire de l’essai PaCUDALH-Gé
http://www.sudoc.fr/231070535
Introduction : En 2018, en France, le dépistage du cancer du col de l’utérus (CCU) par frottis cervico-utérin (FCU) sera organisé au niveau national. La prévention et le dépistage étant une priorité de santé publique, ce dépistage de cancer sera la 3e campagne organisée en France. Il existe depuis 2004, la mammographie pour le dépistage du cancer du sein, et depuis 2008, la recherche de sang occulte dans les selles pour le cancer colorectal. L’objectif de l’étude est d’analyser si la réalisation du dépistage du cancer du col de l’utérus par frottis cervico-utérin est associée à la réalisation du dépistage du cancer du sein et colorectal chez les femmes de 52 à 65 ans Matériel et méthode : Étude épidémiologique, observationnelle, chez 24 médecins généralistes de la CPAM des Flandres, pour 2296 patientes, âgées de 52 à 65 ans. La CPAM a fourni une base de données comprenant le nombre de remboursement de FCU, de mammographie et de test immunologique fécal (TIF) sur la période de 2014 à 2016. Cette base de données a été analysé pour rechercher une association entre la réalisation de ces tests de dépistage, ajustée sur l’offre de soins gynécologiques et l’indice européen de défavorisation (EDI). Résultats : Sur ces 2296 patientes, le taux de participation au FCU est de 39.2 %, à la mammographie dans le cadre du dépistage organisé de 10.1 % et au TIF de 21.4 %. Le taux de participation au FCU et à la mammographie est de 2.6 % ; le taux de participation au FCU et au TIF est de 12.6 %. En analyse multivariée, la réalisation du FCU est significativement associée à la réalisation de la mammographie et du TIF, ajustée sur l’EDI et l’offre de soins avec un p 0.0001. Conclusion : La réalisation du FCU était significativement associée à la réalisation d’une mammographie et d’un TIF. L’âge est également un facteur influençant la pratique du FCU.
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
dépistage du cancer
cancer du colon; cancer du rectum
collecte de données
Femmes
Cancer du sein
Frottis vaginaux
Femelle
tumeurs du sein
cancer
dépistage du cancer
col de l'utérus, sai
Cancer colorectal
Cancer du sein
cancer du col de l'utérus
Cancer colorectal
cicatrice
test de papanicolaou
tumeurs du col de l'utérus
dû à
glande mammaire de la femme
cancer
Cancer du col de l'utérus
Essais
Cancer du col de l'utérus
utérus, sai
Acrogéria
femmes
Femelle
Dépistage précoce du cancer
tumeurs colorectales
essais

---
N3-AUTOINDEXEE
Thérapies ciblées du cancer colorectal métastasé : décevantes
In Rev Prescrire 2018 ; 38 (416) : 432-437
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/55111/0/NewsDetails.aspx
Dans le cancer colorectal métastasé, les thérapies ciblées ont un effet faible ou incertain sur la durée de vie, au prix d'effets indésirables graves...
2018
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
Métastase
cancer du colon; cancer du rectum
Artère coronaire unique
Arthrogrypose
Cancer colorectal
Acidémie
cancer
métastase
tumeur maligne, sai
Arthrose de Kashin-Beck
Fracture induite
Cancer colorectal
cancer
métastase tumorale

---
N2-AUTOINDEXEE
Référentiel pour le parcours des patients pour le cancer colorectal
http://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/oncologie/parcours-patients-cancer-colorectal.html
2018
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
recommandation
Cancer colorectal
tumeur maligne, sai
cancer du colon; cancer du rectum
cancer
a comme patient
Patients
programme clinique
cancer
tumeurs colorectales
patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Le cancer colorectal
http://www.rfi.fr/emission/20170303-le-cancer-colorectal
A l’occasion de Mars Bleu, mois de promotion du dépistage du cancer colorectal, nous faisons un point sur l’un des cancers les plus meurtriers pour l’homme. Entraînant 18 000 décès en France chaque année, le cancer colorectal peut pourtant être guéri dans 9 cas sur 10, s’il est détecté à temps. En quoi consiste le dépistage ? Quelles sont les avancées dans la prise en charge des patients ?
2017
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
cancer du colon; cancer du rectum
cancer
Cancer colorectal
tumeur maligne, sai
cancer
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyse des motifs de participation au dépistage du cancer colorectal (CCR) par test immunologique fécal chez des patients n’ayant jamais participé au dépistage du CCR par test Hémoccult en Haute-Garonne
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01664323
Introduction : les motifs de participation au dépistage du CCR par test immunologique fécal (FIT) chez les patients n’ayant pas participé aux campagnes précédentes par test Hémoccult ne sont pas connues. La connaissance de ces motifs permettrait d’améliorer la communication autour du dépistage du CCR et ainsi améliorer le taux de participation à ce dépistage, condition clef pour diminuer la mortalité du CCR
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
dépistage du cancer
dépistage du cancer
Cancer colorectal
cancer
cancer du colon; cancer du rectum
cancer
immunologique
matières fécales
tests immunologiques
sang occulte
a comme patient
tumeurs colorectales
néphrocarcinome
analyse de selles
Participation des patients
Dépistage précoce du cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Dépistage organisé du cancer colorectal : évaluation d'un programme de dépistage de masse et défis éthiques, revue de la littérature
http://www.sudoc.fr/224908030
Introduction : Le cancer colorectal est le 3ème en fréquence chez l'homme et le 2ème chez la femme. En France, on estime à environ 42 000 le nombre de décès par an lié à ce cancer. Sa prise en charge à un stade précoce améliorant sensiblement la survie des patients, une stratégie de dépistage a été mise en place depuis 2009 via un test recherchant un saignement occulte dans les selles, l'Hémoccult. Nous négligeons parfois les risques et inconvénients à utiliser un dépistage de masse. Objectif : Réalisation d'une revue de la littérature afin d'effectuer une analyse critique, la plus objective possible, des bénéfices et risques inhérents au dépistage organisé du cancer colorectal
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
revue de la littérature
dépistage du cancer
Dépistage de masse
cancer
cancer du colon; cancer du rectum
éthique
évaluation de programme
Littérature
Cancer colorectal
cancer
Cancer colorectal
masse
masse
dépistage du cancer
Éthique
littérature de revue
organisation
littérature de revue comme sujet
Organisation
Organisation
revue de la littérature
Dépistage précoce du cancer
tumeurs colorectales
oméga-Chloro-acétophénone

---
N3-AUTOINDEXEE
Dépistage Organisé du Cancer Colorectal : évaluation des difficultés rencontrées par les médecins généralistes des Bouches-du-Rhône depuis l'introduction du test immunologique
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01901207/document
Introduction : le programme national de dépistage organisé du cancer colorectal a été généralisé à l’ensemble du territoire français en 2008. Le médecin généraliste est un acteur majeur de ce dépistage. Malgré l’introduction récente en avril 2015 du test immunologique, plus simple et plus performant, le taux de participation reste insuffisant. Le but de cette étude était d’évaluer les difficultés rencontrées par les médecins généralistes des Bouches-du-Rhône afin de dégager des pistes de réflexion et d’amélioration. Méthodes : les médecins généralistes interrogés devaient répondre à un questionnaire concernant les différents axes liés au dépistage organisé du cancer colorectal (formation, information, approvisionnement, délivrance). Résultats : au total, 215 médecins généralistes des Bouches-du-Rhône ont répondu à ce questionnaire. Concernant l’approvisionnement en kits de dépistage, seuls 14,4% des médecins interrogés rencontraient des difficultés. Vingt-six pourcent des médecins interrogés rencontraient des difficultés liées au test immunologique lui-même (péremption du test et fragilité à la chaleur). Plus d’un tiers d’entre eux (35,8%) rencontraient des difficultés liées à leurs patients, notamment le désintéressement de ces derniers et leur réticence à la manipulation des selles. Ils étaient 31,6% à proposer systématiquement ce dépistage à leurs patients. Les médecins formés initialement étaient plus impliqués dans le dépistage du cancer colorectal (p 0,006) et étaient plus à l’aise avec l’argumentaire concernant ce dépistage (p 0,0028). Soixante-douze pourcent des médecins interrogés plébiscitaient la multiplication de campagnes d’information du grand public. La mise en place d’une consultation dédiée au dépistage avec une tarification spécifique était souhaitée par plus d’un tiers d’entre eux (33,5%). Conclusion : l’information et la communication concernant le dépistage du cancer colorectal sont déterminantes pour améliorer le taux de participation et l’implication des médecins généralistes. La valorisation des actions de prévention effectuées par le médecin généraliste est nécessaire et devrait être soutenue par les instances décisionnaires.
2017
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Cancer colorectal
Dépistage de masse
dépistage du cancer
cancer du colon; cancer du rectum
Immunologie
Médecins
cancer
organisation
Organisation
bouche
cancer
dépistage du cancer
Organisation
tests immunologiques
boucher, en général
médecins généralistes
Cancer colorectal
Dépistage précoce du cancer
tumeurs colorectales

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépistage du cancer colorectal - Dès 50 ans, un test à faire chez soi tous les 2 ans
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Depistage-du-cancer-colorectal-Des-50-ans-un-test-a-faire-chez-soi-tous-les-2-ans
Ce dépliant explique l’importance du dépistage du cancer colorectal et les modalités pratique du test. Il est dédié à l’envoi des invitations à participer au dépistage organisé. Nous vous remercions d'utiliser le format carte postale sur vos manifestations et événements publiques.
2017
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
Cancer colorectal
dépistage du cancer
cancer
diagnostic
dépistage du cancer
cancer du colon; cancer du rectum
cancer
Soi
dû à

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer Colorectal
http://canadiantaskforce.ca/lignesdirectrives/lignes-directrices-publiees/cancer-colorectal/?lang=fr
Le GECSSP continuera de suivre de près les évolutions scientifiques dans le domaine du dépistage du cancer colorectal et communiquera ses conclusions aux Canadiens dans un délai de cinq ans à travers une mise à jour des lignes directrices de 2016. Ces recommandations s’appliquent aux adultes âgés de 50 ans ne présentant pas de risque élevé de cancer colorectal (CCR). Elles ne sont pas valables en cas de CCR ou de polypes antérieurs, de maladie intestinale inflammatoire, de signes ou symptômes de CCR, d’antécédents de CCR chez un ou plusieurs parents au premier degré ou de syndromes héréditaires prédisposant au CCR (p. ex., polypose adénomateuse familiale, syndrome de Lynch).
2016
false
false
false
false
GECSSP - Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs
Canada
français
recommandation professionnelle
résumé ou synthèse en français
cancer
cancer
tumeur maligne, sai
Cancer colorectal
tumeurs colorectales

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer colorectal métastatique
http://www.oncorif.fr/wp-content/uploads/2017/03/PR1_TNCD_13_01_Chap_4_Cancer_colorectal_metastatique_2016.pdf
2016
false
true
false
ONCORIF - Réseau régional de cancérologie d'Ile-de-France
France
français
recommandation professionnelle
cancer
Cancer colorectal
tumeur maligne, sai
cancer
cancer du colon; cancer du rectum
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Le dépistage du cancer colorectal dans les Vosges : vision croisée médecins - patients
http://www.sudoc.fr/203859014
Introduction Avec 17.722 décès en France en 2012, le cancer colorectal est le cancer le plus mortel après celui du poumon. Malgré la mise en place du dépistage en 2009, la participation à ce dernier dans les Vosges reste insuffisante. L’objectif de ce travail était de comparer la perception des médecins généralistes et des patients vosgiens sur le dépistage du cancer colorectal
2016
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
dépistage du cancer
Médecins
Vision
Cancer colorectal
Cancer
Dépistage
Patients
médecins
hybridation génétique
Vision
diagnostic
patients
tumeurs colorectales
thèse ou mémoire

---
N3-AUTOINDEXEE
Dépistage du cancer colorectal en milieu carcéral : état des lieux de l’organisation et de la réalisation pratique du dépistage organisé en Aquitaine et Poitou-Charentes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01356291
Contexte : La prise en charge sanitaire en milieu carcéral doit assurer aux personnes détenues un accès au dépistage organisé du CCR équivalent à celui dont bénéficie la population générale. Un état des lieux du dépistage du CCR a été réalisé avec une estimation du taux de participation au dépistage organisé de la population masculine détenue dans les régions Aquitaine et Poitou-Charentes
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
dépistage du cancer
Dépistage de masse
cancer
accomplissement
organisation
cancer du colon; cancer du rectum
Cancer colorectal
cancer
prisons
médial
organisateurs embryonnaires
dépistage du cancer
Dépistage précoce du cancer
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Les fruits et légumes et leurs actions dans la prévention du cancer colorectal
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01346089
L’objectif de cette thèse est de préciser le rôle et la place des fruits et légumes dans la prévention du cancer colorectal. Pour cela, les effets de certains de leurs constituants (fibres, polyphénols, caroténoïdes, vitamines et minéraux) sont étudiés. Ce travail se divise en deux parties. Dans un premier temps, la situation épidémiologique du cancer colorectal en France ainsi que la cancérogénèse sont abordés. Puis, après avoir posé les bases de l’alimentation, une revue des études épidémiologiques disponibles à ce jour permet de dégager une réponse : les fibres et les micronutriments des végétaux ne peuvent pas seuls, prévenir le cancer colorectal. La prévention relève plus largement d’une bonne hygiène de vie et d’un bon équilibre alimentaire.
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
tumeur maligne, sai
légumes
légume
cancer
fruit
Cancer colorectal
fruit
cancer
cancer du colon; cancer du rectum
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Suivi au long cours de patients atteints de cancer du sein, de cancer colorectal ou de cancer de la prostate par le médecin généraliste ou le médecin spécialiste : une revue systématique de la littérature
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01374012
Le cancer est une maladie chronique, nécessitant un suivi régulier, et pluridisciplinaire. Certaines données suggèrent que ce suivi pourrait être réalisé par un médecin généraliste. Nous avons réalisé une revue systématique de la littérature afin de démontrer qu’un suivi par un médecin généraliste pourrait donner de meilleurs résultats sur la morbi-mortalité, la qualité de vie des patients, et à moindre coût.
2016
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
Littérature
cancer du colon; cancer du rectum
littérature de revue comme sujet
Systématique
continuité des soins
médecin (médecine générale)
Cancer du sein
Médecine générale
long
Patients
Systématique
Cancer de la prostate
la médecine dans la littérature
médecin spécialiste
cancer
cancer
Médecins
prostatisme
tumeurs du sein
Cancer de la prostate
atteint
médecins généralistes
tumeurs de la prostate
Conférence
Systématique
revue de la littérature
tumeur maligne, sai
Spécialistes
Systématique
Cancer colorectal
Cancer du sein
classification
cancer de la prostate
prostate, sai
Cancer colorectal
littérature de revue
a comme patient
médecine générale
patients
revue de la littérature
Conférence
spécialisation
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Le dépistage du cancer colorectal dans les Vosges : vision croisée médecins - patients
http://www.sudoc.fr/203859014
Introduction Avec 17.722 décès en France en 2012, le cancer colorectal est le cancer le plus mortel après celui du poumon. Malgré la mise en place du dépistage en 2009, la participation à ce dernier dans les Vosges reste insuffisante. L’objectif de ce travail était de comparer la perception des médecins généralistes et des patients vosgiens sur le dépistage du cancer colorectal
2016
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
article de périodique
thèse ou mémoire
patients
dépistage du cancer
Vision
dépistage du cancer
Cancer colorectal
cancer du colon; cancer du rectum
cancer
cancer
médecins
vision
a comme patient
croisé
hybridation génétique
diagnostic
Dépistage précoce du cancer
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Passage au test immunologique dans le dépistage organisé du cancer colorectal : étude en Gironde parmi les personnes ayant refusé de participer au test Hemoccult
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01272151
Introduction : Le passage au test immunologique (iFOBT) devrait permettre d’augmenter la participation du dépistage organisé du cancer colorectal (DOCCR) en France. Nous avons étudié l’influence du passage au iFOBT parmi une population de personnes ayant refusé antérieurement de réaliser le test gaïac (gFOBT)
2015
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
cancer
cancer
immunologique
personnes
dépistage du cancer
organisation
cancer du colon; cancer du rectum
dépistage du cancer
transitoire
Organisation
Immunologie
compétences pour le passage de test
Dépistage de masse
Organisation
Cancer colorectal
analyse de selles
Cancer colorectal
Personna +
tests immunologiques
refus de participer
refusé
sang occulte
tumeurs colorectales
Dépistage précoce du cancer

---
N1-SUPERVISEE
Activité Physique et Nutrition dans la prise en charge du cancer colorectal
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/APANUT-J2R_VF2.pdf
2015
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
régime alimentaire
activité motrice
Cancer colorectal
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer colorectal familial type X
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=440437
2015
false
true
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
cancer
tumeur maligne, sai
cancer
tumeurs colorectales
Cancer colorectal

---
N3-AUTOINDEXEE
Arrêté du 23 septembre 2014 portant introduction du test immunologique dans le programme de dépistage organisé du cancer colorectal
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029534932&dateTexte=&categorieLien=id
2014
false
false
false
Legifrance
France
français
texte juridique
dépistage du cancer
tests immunologiques
Cancer colorectal
Programmes
ABBE CHAUPITRE 44
arrêté
tumeurs colorectales
célécoxib
Dépistage de masse
cancer
immunologique
dépistage du cancer
organisation
cancer
ABBE CHAUPITRE N° 23 sol buv
programmes
Dépistage précoce du cancer

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer colorectal : importance d’une prise en charge partagée
Actualités & Pratiques – N 59 – Mai 2014
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1731016/fr/le-cancer-colorectal-importance-dune-prise-en-charge-partagee
Le cancer colorectal est le 3e cancer le plus fréquent en France. Il est le 2e en termes de mortalité. La France est l’un des pays d’Europe ou son incidence est la plus élevée pour les deux sexes. Le cancer colorectal est de bon pronostic lorsqu’il est diagnostiqué à un stade précoce. Explications du Dr André Morin, du service maladies chroniques et dispositifs d’accompagnement des malades à la HAS.
2014
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
Dépistage de masse
Dépistage précoce du cancer
Cancer colorectal
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Les patients guéris d'un cancer colorectal retrouvent-ils à long terme un niveau de qualité de vie et de réinsertion comparable à celui de témoins de population ?
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01537998
Avec l'amélioration de la prise en charge du cancer colorectal (CCR), on constate une augmentation croissante du nombre de personnes en longue rémission de ce cancer. Cependant, le CCR et ses traitements peuvent avoir des répercussions physiques et psychologiques à long terme. L'objectif était d'évaluer la QdV et la réinsertion de patients en longue rémission d'un CCR, 5, 10 et 15 ans après le diagnostic, comparées à des témoins de population générale
2012
false
true
false
TEL - Thèses en ligne
France
français
thèse ou mémoire
patients
tumeur maligne, sai
cancer du colon; cancer du rectum
qualitatif
qualité de vie
long
a comme patient
Niveau de vie
cancer
Cancer colorectal
réimplantation
cancer
Réadaptation
population
facteurs socioéconomiques
tumeurs colorectales

---
Nous contacter.
13/04/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.