" /> tumeurs malignes de la vulve - CISMeF





Code CIM-11 : 2C70;

Libellé préféré : tumeurs malignes de la vulve;

Définition CIM-11 : Bien que le taux d'incidence de la néoplasie intraépithéliale vulvaire augmente, celui du carcinome spinocellulaire de la vulve est en baisse, ce qui reflète une détection antérieure et un traitement plus efficace. en plus de l'infection par le virus du papillome humain, le tabagisme est un facteur de risque possible du carcinome des cellules squameuses vulvaires. il y a trois lésions précurseurs connues : la néoplasie intraépithéliale vulvaire, la sclérose lichénique et la maladie granulomateuse chronique. d'autres tumeurs épithéliales importantes de la vulve sont la maladie de paget et le carcinome de la glande de bartholin.;

Synonyme CIM-11 : carcinome vulvaire; cancer de la vulve; tumeur maligne de la vulve; cancer vulvaire;

Code CIM-11 catégorie "autre" : 2C70.Y;

Code CIM-11 catégorie "sans précision" : 2C70.Z;

Détails


Vous pouvez consulter :

Bien que le taux d'incidence de la néoplasie intraépithéliale vulvaire augmente, celui du carcinome spinocellulaire de la vulve est en baisse, ce qui reflète une détection antérieure et un traitement plus efficace. en plus de l'infection par le virus du papillome humain, le tabagisme est un facteur de risque possible du carcinome des cellules squameuses vulvaires. il y a trois lésions précurseurs connues : la néoplasie intraépithéliale vulvaire, la sclérose lichénique et la maladie granulomateuse chronique. d'autres tumeurs épithéliales importantes de la vulve sont la maladie de paget et le carcinome de la glande de bartholin.

Nous contacter.
06/08/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.